Page images
PDF
EPUB

T.V.P. 75

Religieuse de S? Colomban

11

S. COLOM-
BAN.

fondus par les réponses de saint Eustase, forma une autre ORDRE DI plainte contre les Moines de S. Colomban,de ce qu'ils differoient des autres dans la tonsure, qu'ils portoient à la maniere des Irlandois. Il est à remarquer que les Irlandois ne se rasoient la tête que par devant en demi-cercle, c'est-àdire, d'une oreille à l'autre, le dessus de la tête ne l'écane point. Ce qu'ils faisoient, disoient-ils, pour imiter l'Apôtre Taint Jean, au lieu que les Romains , qui prétendoient imiter l'Apôtre faint Pierre, se rasoient tout le dessus de la tête, & laissoient en bas des cheveux en forme de cercle , & que les Grecs se rasoient toute la tête , sans y laisser de cheveux, voulant égre semblables par-là, à ce qu'ils disoient, à saint Jacques , frere de JESUS-CHRIST , & à l’Apôtre S. Paul; mais apparemment qae ceux-ci ont changé de sentiment dans la suite , puisqu'ils ne se rasent plus, & laissent croître entierement leurs cheveux.

Le Concile n'eat point d'égard à ce reproche d’Agrestin, & les Prélats qui s'étoient laissés surprendre par fon faux zele, aïant été délabusés, ils l'obligerent de se reconcilier avec son Abbé, qui l'embrassa, & lui donna le baiser de paix. Mais ce témoignage d'amitié ne fit aucune impreßion Tur le cæur de ce miserable , qui conservant toûjours de la haine contre le Saint , & continuant de blâmer Ía conduite & son Observance , recommença à troubler les Monasteres. Il alla à Remiremont, où l'on gardoit la Regle de saint Colomban ; il porta faint Amé & faint Romaric à mépriser cette Regle, & à introduire une nouvelle Observance , profitant de la mésintelligence qu'il y avoit entr'eux, & faint Eustase. Il alla aussi trouver sainte Fare à Meaux , pour l'exhorter d'abandonner certe Regle: mais en aïant été mé prisé, il retourna à Remiremont , où il trouva que faint Amé & saint Romeric avoient repris les Observances de fairt Colomban. 11 y eur neammoins plusieurs Religieux de ce Monastere qui se laifferent seduire par ce miferable ; mais la vengeance-divine fe fit fentir sur plus de cinquante de ceux qui favorifoient fon parti ; deux furent déchirés par des loups enragés , qui entrerent de nuit dans le Monaftere; un autre nommé Plaurelius fe pendit ; la foudre tomba sur la Maison,& en tua vingt ; les autres moururent de fraïeur, ou autrement. Enfin Agrestin lui-même fut tué d'un coup

BAN.

ORDRI Þr de hâche par son Valet , à cause qu'il abusoit de sa femme, S. COLOM- & périt ainsi un mois avant la fin de l'année, dans laquelle

saint Eustase l'avoit cité au Jugement de Dieu. Saint Amé & saint Romaric étonnés de cette mort, se reconcilierent avec faint Eustase. Abellin Evêque de Geneve, & les autres Evêques de France, qui avoient favorisé Agrestin , devinrent les Protecteurs de la Regte de faint Colomban. L'on fonda dans la suite plusieurs Monasteres, où elle fut établie; comme à Solignac proche Limoges, à Corbie, à Sales, & dans d'autres Monasteres , qui furent fondés dans le Berry, & dans plusieurs autres Provinces.

Les Religieux de saint Colomban étoient habillés de blanc. Nous donnons ici la figure d'un de ces Religieux,telle que l'a donnée Abraham Brun , & telle qu'elle a été copiée par Schoonebeck & le P.Bonanni: nous y avons seulement changé la tonsure, que nous avons mise selon l'ancien usage des Hibernois , qui fut un des sujets de plaintes d’Agrestin dans le Concile de Mâcon.

Voïez Yepes & Bucelin , Annal. Ord. S. Benedict. Bulteau, Hist. de l'ordre de saint Benoit , Tom. I. Mabillon, Annal. Benedi&t. Tom. I. & Fleury, Hist. de l'Eglise, Tom. VIII.

CHAPITRE I X.
Des anciennes Congregations de saint Augustin , de saint

Benoît Biscop , de Saint Dunstan , & de saint Lanfranc
en Angleterre.

Eux qui ont parlé des differentes Congregations de l'Ordre de saint Benoît, en ont mis quatre en Angle

sous les noms de saint Augustin , de saint Benoît Biscop, de saint Dunstan , & de faint Lanfranc. Mais les Moines Benedictins en Angleterre , que l'on appelloit les Moines Noirs, ausi-bien qu'en d'autres Provinces , pour les distinguer de ceux de Cîteaux, n'ont jamais formé de differentes Congrégations : ils étoient compris sous le nom de Moines Noirs , si on en excepte les Monasteres qui dépendoient des Congrégations de Cluni & de Tyron , que l'on disoit de l'Ordre de Cluni & de Tyron , & ceux qui dé

terre,

Religieux de S. Colomban

12

1

« PreviousContinue »