Page images
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

d'Irlande avant que cette Regle y eût été connuë , & que si-tôt qu'il eut fondé son premier Monastere en France, il fit pratiquer les mêmes observances qu'il avoit apprises dans le Monastere de Binchor où il avoit été Disciple de saint ·Comgal D'ailleurs ses Religieux avoient les mêmes sentimens que les Irlandois , § la célébration de la Fête de Pâques,qu'ils celebroient le quatorziéme jour de la lune d'après l'équinoxe du Printems, lorsque ce jour arrivoit un Dimanche, ce qui étoit en quelque façon imiter les Juifs qui la celebroient toûjours le quatorziéme jour de la lune, au lieu que les Romains, les François & les autres Occidentaux differoient au Dimanche suivant 5 ce qui fit que le Roi Thierri se plaignit fortement de ce que ce Saint § C11 coûtumes d'avec les François. D'ailleurs ce qui se passa dans le Concile de Macon tenu l'an 623. prouve assés que saint Colomban avoit fait une Regle, puisqu'elle y fut examinée, qu'elle y fut defenduë contre les calomnies d'Agrestin Moine de Luxeiiil, & qu'il n'y est fait aucune mention de la Regle de saint Benoît, non plus que dans le Penitentiel qui l'accompagne : ce qui fait voir que la Regle de saint Colomban ne peut pas avoir servi de supplement à celle de saint Benoît. Ainsi il est vrai de dire § l'Ordre de saint Colomban a été different de celui de saint Benoît : à moins que l'on ne veüille dire que dans ce tems-là l'Ordre de saint Colomban, celui de saint Benoît & les autres ne formoient qu'un seul Ordre Monastique, quoiqu'ils eussent des regles differentes , puisqu'ils étoient institués pour une même fin, qui ·étoit la séparation du monde & du commerce des seculiers, l'abandon de toutes choses, & le desir de tendre à une plus grande perfection. Quant à l'observance des Regles de § Colomban & de saint Benoît dans un même Monastere, les fondations de saint Basle, l'an 62o. de Beze, l'an 629. de Solignac, l'an 631. de Fleuri, vers l'an 64o. de Haut-Villiers, 1'an 662. & de quelques autres qui sont du même tems, font foi que ces deux Regles étoient observées dans ces Monasteres,& prouvent en même tems que les Regles de saint Benoît & de saint Colomban étoient conjointement gardées dans des Monasteres avant le huitiéme siécle. Mais enfin

iBAN•

dans la sujte la Regle de saint Benoît prévalut sur celle de

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

ORDRE DE
S. CoLoM-
L3AN,

[ocr errors]
« PreviousContinue »