Page images
PDF

soûmis , lorsque l'an 868. l'on porta chez eux le Corps de
saint Maur, que l'on avoit retiré de Glanfeüil, pour le sau-
ver de la rage des Normans : ce qui lui a fait donner dans
la suite le nom de ce Saint. Mais sous le Pontificat d'Urbain
II. les Moines du Mont-Cassin aïant encore reclamé Glan-
feüil , il leur fut restitué, & ils l'ont possedé endant près
de deux siécles. A la verité si Glanfeüil n'a pas été Chef
d'une Congregation, étant le premier Monastere de l'Ordre
de saint Benoît en France, il doit être regardé comme une
source feconde qui en a produit une infinité d'autres , par
rapport à la Regle de § Benoît qu'il leur a communi-
quée, dont saint Maur avoit reçu l'Autographe, écrit de la
main de ce saint Fondateur,en partant du Mont-Cassin avec
un poids, & un vase pour mieux observer ce qu'elle prescrit
de la quantité du pain & du vin dans le repas.
Le Monastere de Marmoutier, qui fut § de ceux qui
reçurent cette Regle, doit être regardé comme le Chef de la
plus ancienne Congregation de l'Ordre de saint Benoît en
France, aïant eu plus de deux cens Prieurés de sa dépen-
dance. Cette celebre Abbaïe eut pour Fondateur le Grand
saint Martin Archevêque de Tours. Il exerça d'abord la
profession Religieuse à Milan, d'où aïant été chassé par les
Ariens , il § dans l'isle d'Albengue, qui est proche la
côte de Gennes, où il mena pendant quelque tems une vie
solitaire. Il quitta ensuite cette retraite, sur l'avis qu'il eut
que saint Hilaire qui avoit été banni par les Heretiques,
retournoit en son Diocése, & l'aïant suivi en France, il
bâtit le Monastere de Ligugé proche Poitiers , où après
avoir demeuré environ quinze ans, il en fut tiré pour rem-
plir le Siége de Tours. Etant devenu Evêque, il ne cessa
pas pour cela de vivre en Religieux , & pour pratiquer
toûjours exactement les exercices Monastiques, il fonda un
Monastere proche sa ville Episcopale, dont la Communauté
fut en peu § tems de quatre-vingt Religieux, qui menoient
- avec lui une vie austere & penitente. Personne n'avoit rien
en propre, tout étoit en commun, il n'étoit pas permis de
rien vendre, ni de rien acheter, quoique ce § la coûtume
des Moines de ce tems-là. L'unique art que l'on y exerçoit
étoit de transcrire des Livres : encore n'y avoit-t-il que les
jeunes qui y fussent emploïés ; & les anciens ne s'occu-

[ocr errors]

CoNGREGATIONS DE FRANcE ET D E M A RM ) U T IER »

CoNoRE- poient que de la priere. Il étoit rare que l'on sortît de sa

GATlONSDE
FRANCE ET
D E MAR .

[ocr errors]
[ocr errors]

Barbares, prirent ces saintes Reliques,& étant accompagnés

CoNGREGAT IONS DE

de l'Abbé Heberne, & des vingt-quatre Religieux de Mar- †

[ocr errors]
[ocr errors]

CoNGREGATIONS DE FRANcE KT DE MARMOUTIER.

[ocr errors]

Bourbonnois, les Religieux de ce Monastere écrivirent à
Albert Abbé de Marmoutier pour lui en donner avis,& lui
donnerent le titre d'Abbé des Abbés.
L'estime que l'on avoit pour les Religieux de Marmou-
tier s'augmenta de telle sorte, que vers l'an 1o64. il n'y
avoit aucune Province qui ne voulût en avoir : c'est pour-
quoi quelque part que l'on allât, l'on trouvoit des Monaste-
res de la dependance de cette Abbaïe : & même il y en eut
† Angleterre. Entre les exercices de pieté de ces Re-
igieux on louë sur tout celle qu'ils faisoient paroître à l'é-
ard de leurs freres qui étoient à l'agonie. Le Pere Ma-
§n dans ses Annales parle avec éloge des jeûnes,des prie-
res , des macerations , & des penitences qu'ils prati uoient
our leur procurer une bonne mort : & parlant à ce sujet de
# mort d'un bon frere de ce Monastere, il fait remarquer
qu'il reçut deux jours de suite le saint Viatique, & com-
munia sous les deux efpeces, apparemment suivant l'usage
qui subsistoit pour lors dans cette Abbaïe.

Deux Archevêques de Tours, nommés Rodolphe, in- .

quietterent ces Religieux sur leurs Privileges : mais ils fu-
rent deboutés de leurs prétentions dans plusieurs Conciles
Provinciaux , où les Religieux furent maintenus dans leurs
Privileges : & comme ces Religieux étoient toûjours mo-
lestés § le même sujet, le Pape Urbain II. dans le Con-
cile de Clermont, après avoir fait la lecture du privilege,
ui les soûmettoit immediatement au saint Siége , ordonna
qu'il feroit observé, & confirma le decret du Pape Gregoire
VII. qui défendoit à tous Evêques d'indiquer aucune
station publique dans l'Eglise de Marmoutier , afin que les
Religieux § point interrompus dans leurs exercices,
ni d'exiger aucune † des Abbés , ni
de fulminer aucune excommunication contre le Monastere
oû ces Religieux , quelque part qu'ils demeurassent : ce qui
étoit seulement reservé au souverain Pontife, sous la prote-
ction duquel ils étoient.
: Chopin dit que les Rois de France se qualifient Abbés de
ce Monastere, & que quand ils y § entrée , ils ju-
rent sur les saints Evangiles , comme les autres Abbés,
qu'ils en conserveront les privileges & les franchises. Les
Comtes d'Anjou se qualifioient Moines de ce Monastere : &

[ocr errors]

· · QUATRIE ME PART1E , CHA P. VIII. 65 un Archevêque de Tours aïant voulu excommunier Go- ?# p* defroi, Duc de Normandie & Comte d'Anjou, ce Prince †o

BAN. lui répondit qu'il ne craignoit point son Excommunication, § qu'il étoit Chanoine de saint Martin & Moine de Marmoutier. Des deux cens Prieurés, qui comme nous l'avons dit cy-dessus,étoient de la dépendance de cecelebreMonastere,il y en avoit 26. dans le seul Diocêse de Chartres. Le Monastere deMarmoutier fut un de ceux quicomposerent la Congregation des Exempts , dont nous parlerons dans la suite : mais la reforme y aïant été introduite par les Reliieux Benedictins de la Congregation de saint Maur , il † uni l'an 1637. à cette Congregation qui a fait rebâtir ce Monastere avec beaucoup de magnificence. Voiez Joann. Mabill. Annal. Bened. Tom. I. II. III. & IV. Yepés, Chronique generale de l'ordre de saint Benoit,Tome I. Bulteau, Histoire de l'ordre de saint Benoît, Tome I.

C H A P I T R E V I I I.
De l'Ordre de saint Colomban uni à celui de saint Benoît.

E ne sera point interrompre le cours de l'Histoire de
l'Ordre de saint Bcnoît, que de parler de celui de

[ocr errors]
« PreviousContinue »