Page images
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

[ocr errors]

ce Monastere fut donné en commende au Cardinal Loüis
Scarampi Patriarche d'Aquilée. Le second Abbé Com-
mendataire fut le Pape Paul I I. qui le fit gouverner par ses
Legats depuis l'an 146s. jusqu'à sa mort. Jean d'Arragon
fils de Ferdinand Roi de Naples,l'obtint ensuite. Enfin le
Cardinal Jean de Medicis qui fut ensuite Pape sous le nom
de Leon X. en aïant été pourvû , s'en demit entre les mains
du Pape Jules l I. quil'unit l'an 15o4. à la Congregation de
sainte Justine de Padouë dont nous parlerons dans la suite
Mais avant cette union il y a de l'apparence que l'ancienne
Congregation du Mont-Cassin ne † sistoit plus, & que les
differentes revolutions arrivées dans le gouvernement spi-
rituel de cette Abbaïe, avoient empêché la tenuë des Cha-
pitres Generaux. -
Si l'on veut ajoûter foi à ce que dit Wion & quelques
autres Auteurs, l'Abbé du Mont-Cassin se qualifioit Pa-
triarche de la sainte Religion, Duc & Prince de tous les Ab-
bés & Religieux , Vice-Chancelier de l'Empire, Chan-
celier des Roïaumes de l'une & l'autre Sicile, de Jerusalem
& de Hongrie, Comte & Recteur de la Champagne, terre
de Labour, & Provinces maritimes , Vice-Empereur &
Prince de la Paix : mais si cela étoit vrai , M. Ange de la
Noce n'auroit pas manqué d'en parler. Il paroît seulement
r la chronique de Paul, Diacre de cette Abbaïe, que
'Empereur Lothaire donna à l'Abbé Gnibalde le titre de
Chancelier & de grand Chapelain de l'Empire & celui de
Prince de laPaix:&M.Ange de laNoce,dit qu'il est le premier
Earon du Roïaume deNaples. Ponce Abbé de Cluni s'étant
rencontré à Rome avec l'Abbé du Mont-Cassin dans un
Concile, & aïant voulu s'attribuer la qualité d'Abbé des
Abbés, on lui demanda si Cluniavoit communiqué la Regle
de saint Benoît au Mont-Cassin, ou le Mont-Cassin à Cluni ;
& aïant confessé ce qu'il ne pouvoit nier, on infera que
c'étoit avec justice que l'Abbé du Mont-Cassin prenoit ce
titre qui lui avoit été accordé † les Souverains Pontifes,
parceque c'étoit du Mont-Cassin que la Regle de saint Be-
noît s'étoit répanduë par tout le monde. C'est pour cette
raison que saint Odilon, qui étoit aussi Abbé de Cluni , s'é-
tant trouvé au Mont-Cassin, & aïant été prié d'y celebrer la
Messe solemnelle avec la Crosse en main, ne voulut jamais

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

1

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

d'Arenes à Catane , avec leur Abbé Jean- † Platamon, voulant ériger une Congregation en Sicile, à l'imitation de celle de sainte Justine de Padouë , firent d'abord

union avec les Monasteres de Nuova Luce, de sainte Marie

della Scala, de Josaphat de Paterne, & de saint Placide de Messines ; les Abbés renoncerent au gouvernement de ces Monasteres , pour les soûmettre libres à la nouvelle Congregation. lls obtinrent pour cet effet du Pape Calixte Il I. un Bref du 3. Juillet 1456. adressé à l'Archevêque de Palerme & au P. Julien Maïali, Moine du Monastere de saint Martin delle Scale, afin qu'après avoir pris communication de toutes choses, & avoir entendu les Abbés & les Moines, ils érigeassent cette Congregation,s'ils trouvoient que ce fût un avantage pour l'Ordre de saint Benoît : mais l'année fuivante ce Pontife aïant encore donné un autre Bref, où l'autorité du Roi étoit blessée, cette union n'eut point de

iieu,

[ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »