Page images
PDF
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

ait à Aligerne, commanda à Adenulphe de le venir

[ocr errors]

coNoRE- Richer qui fut Abbé en 1o37. fut obligé de lever des

GATION D U
MONT-
CAssIN.

[ocr errors]
[ocr errors]

le nom de Victor II I. qui est regardé comme un des Restaurateurs de cette celebre Abbaïe. Il fit abbattre l'ancienne Eglise l'an 1o66. & en fit rebâtir une autre avec toute la magnificence possible , aïant fait venir de Rome avec

beaucoup

[ocr errors]

*CONGRE

, CA TION D If MoNTCassIN.

anciens Religieux nuds pieds, pour le prier de leur accorder du tems , afin de convoquer le Chapitre general, pour prendre l'avis des Religieux qui demeuroient dans les Monasteres de la dépendance du Mont-Cassin. La Communauté conduisit ces douze Religieux à la porte du Monastere fondant tous en larmes : ils rentrerent ensuite dans l'Eglise en frappant leur tête contre le pavé : ils imploroient la misericorde de Dieu & le secours de saint Benoît. Ils firent des Processions, où ils porterent, entre autres Reliques, du Bois de la Vraïe-Croix , un bras de l'Apôtre saint Matthieu & un bras de saint Maur : ce qui aïant irrité davantage le Chancelier, il menaça de faire couper le nez & les levres à tous les Religieux, & leurs habits jusqu'à la moitié des cuisses. L'Abbé Seniorect voïant qu'il n'y avoit plus d'esperance de le flechir, mit son Monastere sous la protection de Landulphe de saint Jean qui tenoit le parti § l'Empereur. Il y envoïa des soldats & y vint lui-même peu de tems après. Mais dans le tems que le Chancelier de Roger menaçoit de venir ruiner le Monastere, il mourut subitement. L'Abbé Seniorect étant mort aussil'an 1 137. il y eut quelque division entre les Religieux de cette Abbaïe au sujet de l'élection d'un nouvel Abbé. de Toscane, selon ce que dit M. Ange de la Noce, fut élu tumultuairement, & reconnut d'abord l'AntipapeAnaclet. Il se soûmit cependant à l'obéïssance d'Innocent II. par l'entremise de l'Empereur Lothaire , & fut enfin déposé, aprés que le Pape eut fait examiner son élection qui ne se trouva pas canonique. . Les évenemens les plus remarquables qui arriverent dans la suite dans cette § regardent le gouvernement spirituel. Lorsque saint Celestin fut élevé § Chaire de saint Pierre l'an 1294. il vint au Mont-Cassin, & voulant l'unir à la Congregation qu'il avoit fondée & qui a porté son nom, il persuada aux Religieux de quitter leur habit pour prendre celui de saCongregation qui étoit gris & d'une § très grossiere. Il y envoïa près de cinquante Religieux de cette Congregation nouvelle, & y nomma pour Abbé Angelar qui étoi§ela même Congregation, & qui ne gouverna que cinq mois : car le Pape saint Celestin aïant renoncé cette même année au Pontificat, Boniface VII I. qui lui succeda, cassa

« PreviousContinue »