Page images
PDF
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

ait à Aligerne, commanda à Adenulphe de le venir

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

•CONGRE, CA TION D II MoNT«CassIN.

anciens Religieux nuds pieds, pour le prier de leur accor-
der du tems , afin de convoquer le Chapitre general, pour
prendre l'avis des Religieux qui demeuroient dans les Mo-
nasteres de la dépendance du Mont-Cassin. La Commu-
nauté conduisit ces douze Religieux à la porte du Mona-
stere fondant tous en larmes : ils rentrerent ensuite dans
l'Eglise en frappant leur tête contre le pavé : ils imploroient
la misericorde de Dieu & le secours de saint Benoît. lls
firent des Processions, où ils porterent, entre autres Reliques,
du Bois de la Vraïe-Croix , un bras de l'Apôtre saint Mat-
thieu & un bras de saint Maur : ce qui aïant irrité davan-
tage le Chancelier, il menaça de faire couper le nez & les
levres à tous les Religieux, & leurs habits jusqu'à la moitié
des cuisses.
L'Abbé Seniorect voïant qu'il n'y avoit plus d'esperance
de le flechir, mit son Monastere sous la protection de Lan-
dulphe de saint Jean qui tenoit le parti § l'Empereur. Il y
envoïa des soldats & y vint lui-même peu de tems après.
Mais dans le tems que le Chancelier de Roger menaçoit de
venir ruiner le Monastere, il mourut subitement. L'Abbé
Seniorect étant mort aussil'an 1137. il y eut quelque division
entre les Religieux de cette Abbaïe au sujet de l'élection
d'un ncuvel Abbé. Raynaud de Toscane, selon ce que dit
M. Ange de la Noce, § élu tumultuairement, & reconnut
d'abord l'AntipapeAnaclet. Il se soûmit cependant à l'obéïs-
sance d'Innocent II. par l'entremise de l'Empereur Lo-
thaire , & fut enfin déposé, aprés que le Pape eut fait exa-
miner son élection qui ne se trouva pas canonique. .
Les évenemens les plus remarquables qui arriverent dans
la suite dans cette § regardent le gouvernement spi-
rituel. Lorsque saint Celestin fut élevé sur la Chaire de saint
Pierre l'an 1294. il vint au Mont-Cassin, & voulant l'unir
à la Congregation qu'ilavoit fondée & qui a porté son nom,
il persuada aux Religieux de quitter leur habit pour pren-
dre celui de saCongregation qui étoit gris & d'une § très
grossiere. Il y envoïa près de cinquante Religieux de cette
Congregation nouvelle, & y nomma pour Abbé Angelar qui
étoit de la même C ongregation, & qui ne gouverna que cinq
mois : car le Pape saint Celestin aïant renoncé cette même
année au Pontificat, Boniface VIII. qui lui succeda , cassa

« PreviousContinue »