Page images
PDF

Rr11cIEux gea d'être entré dans un attentat contre la personne d'Henri oooo I V. Les Herétiques dont il étoit le fleau le plus redoutable,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

» pitre , après l'avoir sonné en branle quelque tems avec la » petite cloche du Chœur.Je les suivis, & l'un d'eux m'invita » d'y entrer par signe.Je demeurai à la porte en dehors. Sous , labenediction , Dies & actus, & c. on lut de la Regle de saint » Benoît sur le ton des Leçons de Matines.Après la priere » pour les Morts, ils allerent dans le Vestiaire, qui est un lieur 5> quarré au bout du Cloître, plein de porte-manteaux. Là ils » quitterent leur grande coule blanche , & aïant traversé le » Cloître par differens chemins, ils allerent en divers endroits » du bois travailler. A huit heures un quart on sonna la fin du » travail avec la grosse cloche du Chœur : ils revinrent se la» ver au Lavoir, allerent au Vestiaire prendre leurs habits de » Chœur, & monterent au Lectrois pour se préparer à l'Office » par la lecture. -

» " A huit heures trois quarts on sonne Tierce avec la petite » cloche;ils furent tous rendus au Choeur en très peu de tems, » reciterent Tierce de la Vierge, & chanterent celles de la » Ferie, ensuite Sub tuum , & c. c'étoit le Célébrant en aube & » en étolle, accompagné du Diacre & du Soû-Diacre, qui » avoit commencé Tierce : il étoit allé à la Sacristie dès la » demie au son de la cloche qui avoit tinté. On dit la Messe » fimple de saint Basilides ; le Soû Diacre vint après l'Epître » recevoir la benediction de l'Abbé dans sa Chaise du Chœur ;

» le Diacre alla au même lieu faire benir l'encens, & deman- .

[ocr errors]
« PreviousContinue »