Page images
PDF
EPUB

Fig. II.

Novice de Cisteaux en

habit de Chour

68

|

!

NARDINES,

aïant été bâti par Alphonse VIII. Roi de Castille l'an 1187. RELIGIEU. il le donna aux Religieuses de Cîteaux, en aïant fait venir Ses BERE quelques-un

unes du Monastere de Tulebras, dont l'une nommée Michol ou Misol , fut établie Abbesse de ce nouveau Monastere. Sanche fille du Roi d'Arragon qui en fur la troisiéme Abbesse fut du nombre de ces premieres Religieuses. Constance fille du Fondateur y aïant pris l'habit, succeda immediatement à Misol , & dans la suite il y a eu plufieurs filles de Rois & de Princes qui y ont été ausli Religieuses.

Le Roi Alphonse ne se contentant pas d'avoir donné de grands biens à ce Monastere , voulut encore qu'il fût distingué des autres par quelques prérogatives. Il envoïa l'année suivante 1188. au Chapitre General de Cîreaux l'Evêque de Siguença , pour

le prier de permettre aux Abbesses des Roïaumes de Castille & de Leon , de tenir aufli entre elles un Chapitre General, ce qui lui fut accordé ; & en conséquence de cette permission,le Roi fit assembler au Monastere de las Huelgas, l'an 1189. les Evêques de Burgos, de Placenza & de Siguença : sept Abbés de l'Ordre de Citeaux , entre lesquels étoient ceux de Valbuena , d'Hitero, de Buena-Val , de Sandoval , avec celui de l'Echel-Dieu en France, qui étoit député par l'Abbé de Cîreaux pour présider de la part au Chapitre aprés les Evêques ; sept Abbesses des Roïaumes de Castille & de Leon s'y trouverene aussi, sçavoir celles de Perales, de Turrecremata , de saint André de Arroyo, de Carrizo, de Gradefes, de Cannas., & de Fontalmefi. Celles de sainte Colombe & de Tulebras ne voulurent pas s’ý trouver , quoiqu'elles eussent été citées, la premiere pour des raisons qui font inconnuës , & l'autre parce qu'elle regardoit comme une chose peu convenable , quesson Abbaïe aïant donné naissance au Monastere de las Huelgas , elle lui fût soumise, au lieu que ce Monastere devoit être soầmis à son Abbaïe qui écoit sa mere.

L'Assemblée commença le 7. Avril, & comme les Abbeffes de Perales & de Gradefes firent difficulté de fe foû. mettre à l’Abbesse de las Huelgas, à cause que leurs Monasteres étoient sortis de celui de Tulebras dont elles étoient fill es , il fut résolu quel’Abbesse de Tulebras eu égard à l'Ordonnance du Chapitre General de Cîrcaux, les rele. Tome V.

Bbb

RELIGIEU. Çeroit de l'obéissance qu'elles lui devoient , ou qu'elle vien-
NARDINES. droit avec elles au Monaftere de las Huelgas", & que fi

elle refusoit l'une & l'autre de ces resolutions, on execute-
roit l'Ordonnance du Chapitre de Cîteaux , qui permettoit
à toutes les Abbesses des Roïaumes de Castille & de Leon
de-s'assembler au Monastere de las Huelgas , qu'elles regar-
deroient comme leur mere Eglise. Ces deux Abbelles al-
lerent trouver celle de Tulebras , qui leur permit ( y étant
contrainte par l'autorité du Roi , ) d'aller au Chapitre Ge-
neral de las Huelgas. L'année suivante ces sept Abbesses
& celle de sainte. Colombe s'assemblerent de nouveau avec
trois Abbés de l'Ordre, & il fut ordonné dans ce Chapitre
qu'elles s'assembleroient tous les ans le jour de saint Martin
11. Novembre : qu'elles & leurs successeurs reconnoîtroient. ·
l’Abbesse de las Huelgas & ses successeurs pour leur mere
qu'elles lui seroient toûjours follmises & lui obéïroient,
de même que les Abbés de l'Ordre obéissoient à l'Abbé de
Cîreaux & au Chapitre General : que l'Abbesse de las
Huelgas visiteroit les Monasteres qui lui étoient soầmiş
& que quatre de ces Abbesses , sçavoir celles de Perales , de
Gradefes , de Canas & de Arroyo , visiteroient à leur
tour le Monastere de las Huelgas , de même que les Abbés
de la Ferté, Pontigni , Clairvaux & Morimond , visitent
l’Abbaïe de Cîteaux, & que si l'Abbesse de Tulebras re-
connoissoit le Monastere de las Huelgas & s'y soûmettoit,
elle seroit la premiere de ces quatre Abbelles qui y feroient
la visite. Il fut encore ordonné que chaque Abbesse, venant
au Chapitre General, pourroit mener avec elle fix domesti-
ques , tant serviteurs que servantes avec cinq chevaux. Ces
Chapitres Generaux le font tenus de cette maniere en Ef.
pagne, jusqu'au tems du Concile de Trente , que la Clô .
ture aïant été crés expressément recommandée aux Reli-
gieuses, on a été obligé de les discontinuer : cependant l’Ab-
belle de las Huelgas s'est toujours reserve le droit de visite
dans les Monasteres de la dépendance , ausquels elle envoïe
des Commissaires , ne pouvant plus le faire par

elle-même
pour la raison que nous avons dite.
L'exemple du Roi de Castille fut bien-tôt suivi

par

d'au. tres Princes qui obtinrent de l'Abbé de Câteaux une permis fion semblable à celle des Abbelles de France & des Proyinces

fig. 1.

er :
habit ordinaire dans la maison

en

69

« PreviousContinue »