Page images
PDF

R, lioIIu- afin que jamais aucun vice ne domine en moi. Elles se rele

[ocr errors]

vent ensuite. Leurs Paranymphes les font ranger en forme de demi-cercle devant l'Evêque, qui après leur avoir fait une exhortation sur la dignité & l'excellence de l'état qu'elles embrassent, leur demande à toutes en commun si elles veulent perseverer dans leur dessein de garder la virginité: & aïant répondu qu'elles sont dans cette volonté , il les interroge en particulier, & demande encore a chacune,si elle est dans le dessein de garder la virginité ; & aïant répondu qu'elles perseverent dans ce dessein, il leur demande derechef à toutes ensemble, si elles veulent être benites, consacrées, & devenir les Epouses de Jesus-Christ ; après quoi l'on chante les Litanies,& les prieres marquées dans le Pontifical Romain. L'Evêque benit ensuite les habits des jeunes

Professes. La benediction étant achevée, elles vont dans la
Sacristie,accompagnées de leurs Paranymphes pour quitter

[ocr errors]

, «al , & l'Archidiacre lit en François une Excommunication

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

ororr Dr Chapitres de la ville, qui vont ensemble y chanter la grande

[ocr errors]

§ le jour de saint Marc. Celle des Religieux de saint Nicolas un des jours des Rogations ; & celle du jour de la

[ocr errors]

toutes les Compagnies & Communautés Seculieres de la . ville y assistent au nombre de plus de deux mille personnes,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

De l'Ordre de V.allombreus , avec la Vie de saint jean
Gualbert, Fondateur de cet Ordre.

'O R D RE de Vallombreuse a eu pour Fondateur saint

Jean Gualbert. Son pere qui se nommoit aussi Jean Gualbert, Seigneur de Petroio au Val dé Pesa, étoit d'une ancienne famille qui descendoit , à ce que l'on prétend , de Bonacorso Bisdomini, lequel avoit été fait Chevalier par l'Empereur Charlemagne. Il eut deux fils dont l'un s'appelloit Hugues, & l'autre,qui étoit nôtre Saint s'appelloitjean. Il étoit déja en état de porter les armes lorsqu'un de leurs parens aïant été tué (quelques-uns veulent que ce fut Hugues son propre frere ) son pere l'engagea à en prendre vengeance, & l'obligea à chercher comme lui toutes sortes de

· moïens pour perdre celui † avoit commis cet homicide.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][graphic]
[ocr errors]
« PreviousContinue »