Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors]

CONGRE. GATION DE CAVE.

[ocr errors]

CHAPITRE XXV I.

De la Congregation de Cave.
'ABBATE de Cave, au Territoire de Salerne, dans le

Roïaume de Naples, a été autrefois Chef d'une cele ., bre Congregation de l'Ordre de saint Benoît

. Elle eut pour Fondateur faint Alfere ou Adelfere, qui étoit de Salerne de la Maison des Pappa-Carbons,qui ( à ce qu'on prétend) descendoit des Rois Lombards. Ajant finises études , il fuc mis à la Cour de Guaimar 111. Prince de Salerne,qui l'ens voïa en Ambassade auprès du Roi de Germaniezmais étanc arrivé au Monastere de saint Michel de Cluse, il y tomba dangereusement malade. Pour lors faisant reflexion sur les vanités du siécle, il prit la resolution d'embrasser l'état Ecs clesiastique, & de consacrer à Dieu ce qui lui restoit d'une vie languillante. Il demanda l’habit de faint Benoît à saint Odillon, qui se trouvoit pour lors à Cluse : & ce Saint l'aïant mené avec lui à Cluni, lui accorda ce qu'il avoit souhaité avec beaucoup d'empreslement. Autant qu'Alfere avoit été attaché aux choses de la terre, autant prit-il affeetion

pour toutes les choses qui regardoient le service de Dieu , & il parvịnt en peu de tems à une très grande perfection. La réputation de la sainteté s'étant étenduë jusques dans son pais, le Prince de Salerne l'engagea d'y retourner, & lui donna le soin de faire observer la Discipline Monastique dans tous les Monasteres de la ville de Salerne. Mais ce faint Homme qui étoit accoûtumé au repos & à la tranquillité, impatient d'en joüir , abandonna la ville, & fe retira sur un côceau de montagne , qu'on appelloit pour lors la Fenêtre, & à present saint Elie ; & passant ensuite plus avant dans la même montagne, il crut être bien caché aux yeux

des hommes , en choillant sa demeure au bas d'un rocher affreux, d'où l'on avoit tiré des pierres, & qui formoic une caverne en forme de cellule, où il se retira ; mais cette solitude qu'il avoit choisie pour fuir la gloire des home mes,devint bien-tôt frequentée par les personnes qui le vinrent trouver pour vivre fous la conduite. Il n'en retint ce, pendant que douze , de peur , disoit-il, que la sterilité du lieu ne pût pas en nourrir un plus grand nombre.'

ز

pas de

CONGRE

On n'est point certain du tems qu'il bâtit en ce lieu ug GATION DE Monastere : il y en a qui prétendent que ce fut l'an 980.

c'est en effet l'opinion commune des Religieux de ce Monastere , quoiqu'ils avoient que la donacion de ce lieu ne fut faite par le Prince Guaïmar que l'an 1025. mais ils prétenderit

que l'Acte de cette donacion favorise leur sentiment, puisqu'il y est marqué que saint Alfere y avoit déja fait bâtir une Eglise. Cependant le Pere Mabillon n'est même sentiment: il dit que ce Monastere ne peut avoir été bâti qu'au' commencement du onziéme siécle, tant' à cause que saint Alfere reçur l'habit des mains de faint Odillon, qui ne lucceda dans le Gouvernement de Clupi à S. Mayeul qu'après l'an 990. qu'à cause que Liutius Moine du MontCaslin avoit demeuré à Cave avant que ce Monastere fût bâti , du tems de Maufon , Abbé du Mont-Caflin , qui ne fut Abbé que l'an 986. Quoiqu'il en soit, le Monastere de Cave bâti

par

faint Alfere , fut dédié à la sainte Trinité, & prit le nom de Cave , à cause de cette carriere ou cavée où il fuc bâti.

Ce Saint qui , comme nous avons dit, ne voulut recevoir d'abord que douze Disciples dans cette solitude , se vojant prés de mourir , les avertit qu'il avoit eu revelation qu'il y en auroit dans la suite une très grande multitude. La chole arriva comme il l'avoit prédit ; & Dieu lui aïant fait connoître qu'il sortiroir de ce monde le jour du Jeudi Saint de l'an

1050. ce jour étant arrivé il celebra la Meffe , lava les pieds à ses Religieux , fit de grandes aumônes aux pauvres, & aïant choisi pour fon successeur faint Leon de Luques s il se retira dans sa cellule qui étoit dans une des cavernes creusées dans le rocher , où ses Religieux le trouverent more âgé de près de fix vingts ans.

Peu de tems après la mort , fæ prophecie commença à s'accomplir. Il vint à Cave une si grande multitude de personnes pour y prendre l'habit Religieux , qu'il y en eur plus de trois mille : de sorte qu’on fut obligé non seulement d'augmenter les bâtimens du Monastere , mais encore d'en bâtir plusieurs autres aux environs sur la montagne , dont il reste encore trente & une Eglises , comme on peut voir dans la perspective de ce Monastere. & de cette montagne que le Pere Mabillon a fait graver & qu'il a donnée dans le qua

triéme

[ocr errors]

triéme Tome des Annales de son Ordre. Le Pape Alexan- Congredre II. permit à l'Abbé de Cave l'an 1066. de le servir SATION DE d'ornemens Pontificaux. Gregoire VII. qui a été l'un des principaux bienfacteurs de ce Monastere, lui accorda beaucoup

de privileges. N'étant encore qu'Archidiacre de Rome, il avoit retiré des mains de Gisulphe , Prince de Salerne, plusieurs Prieurés qu'il avoit soumis à cette Abbaïe; & étant Pape il l'exemta aufli de la jurisdiction des Archevêques. de Salerne. Urbain II. l'an 1092. confirma les Privileges que ses prédecesseurs & les Princes de Salerne lui avoient accordés. Alexandre III. l'an 168. mit ce Monastere fous la protection du saint Siege & l'obligea de lui païer tous les ans trois lols d'or deredevance. Il accorda aux Religieux le droit d'élire un Abbé & confirma les privileges qui lui avoient été accordés par ses prédecesseurs Alexandre II. Gregoire VII. Urbain II. Paschal II. Calixte 11. Innocent II. & Eugene III.

Če Monastere avoit 330. Eglises de fa dépendance qui se disoient toutes de la Congrégation de Cave , dont il y avoit fix vingts Monasteres , sçavoir vingt-neuf Abbaïes & quatre-vingt-onze Prieurés : & les autres Eglises n'étoient que des Paroisses,la plûpart defservies par des Religieux de cette Congrégation. Cen'étoit pas seulement dans le Roïaume de Naples ; il y en avoit encore en Sicile & en plusieurs autres Provinces. Le Monastere de saint Laurent in panis Sperna à Rome étoit autrefois membre de cette Congréga

Mais entre tous les Monasteres de sa dépendance il n'y en a point eu de plus considerable que celui du Mont-Real en Sicile fondé par le Roi Guillaume II. surnomméle Borilan 1:174. il y fit venir des Religieux de Cave , & S. Benincasa qui en étoic

pour

lors Abbé , y en envoïa cent, aufquels ili donna pour Abbé Thibaud , ce qui fait voir le grand noms bre de Religieux qui étoient pour lors à Cave , puisque l'on n'en prenoit pas moins de cent pour aller établir de nouvelles , Colonies. Le Monastere de Mont-Real fut érigé en A rchevêché par le Pape Lucius 111. l'an 1183. & Guillaume deuxié me Abbé en fut le premier Archevêque. Mais les Religieux Benedictins sont toûjours restés jusqu'à présent, & ont tenu lieu de Chanoines dans certe Cathedrale. L'Abbé mê,

Tone Vor

Elon..

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »