Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]
[blocks in formation]

Camaldul. Schoonebek, Hist. des Ordres Religieux. Le Pere ERMITES Bonanni, Catalog. Ordin. Relig. Silvestre Maurolic. Mare LIMA LIDO; Ocean. di tutte la Religioni,lib. 2. Bucelin, Menolog. Bened. FRANCE.

Annal. Bened. Bullar. Rom anuin.

[blocks in formation]

Des Ermites-Camaldules de France , ou de Notre-Dame

de Confolation. O.

UTRE fes trois Congregations de Camaldules, done

nous avons parlé dans les Chapitres précedens, il y en a encore deux autres,l'une en Piedmont,appellée la Congregation de Turin , & l'autre en France , sous le nom de NotreDame de Confolation. Nous ne pouvons rien dire de celle de Turin ,n'en aïant reçu aucuns memoires : tout ce que nous en sçavons , c'est

que cette Congregation a eu pour Fondateur le Pere Alexandre de Leva , qui mourut en odeur de fainteté l'an 1812. & qu'elle fut commencée sous les auspiees de Charles- Emanuel de Savoye l'an 1601. Quant à celle de France , ou de Nôtre-Dame de Consolacio:1, les memoises qui nous ont été communiqués par le R.Pere Jean Carbonier, Majenr ou General de cette Congregation en 1710. nous donnent lieu de parler plus amplement de son origine & de son progrés. Elle doit ses commencemens au Pere Boniface Antoine de Lyon, Ermite Camaldule de la Congregation de Turin , qui étant venu en France l'an 1626. avec une permission da Majeur & da Chancelier de cette Congregation , pour faire de nouveaux établissemens dang ce Roïaume , en fit d'abord deux, l'un dans le Dauphiné, & l'autre dans le Forès ; le premier sous le nom de NôtreDame de Sapet au Diocese de Vienne, le second sous celui de Nôtre-Dame de Confolation de Bochéon au Diocese de Lyon. Il s'acquit par son merite l'estime de l'Archevêque de Vienne, Pierre de Villars , qui voulant le retenir dans fon Diocése, lui donna le 4. Novembre 1629. une permisfion fort ample pour s'y établir ; mais la petitesse des lieux & le peu de revenu de ces premiers établissemens , furent cause que les Camaldules,qui ne pouvoient plus y sublister, les abandonnerchu.

[ocr errors]

LES

[ocr errors]
[ocr errors]

Er Mites Le plus ancien qui subsiste presentement est celui de Val

en Forès , qui fut fondé par le Pere Vital de S. Paul FRANCE. Prêtre de l'Oratoire, & Jeanne de saint Paul sa four, Dame

de Varsalieu & de Veaux,qui donnerent l'an 1633. au Pere Boniface d'Antoine les Chapelles de saint Roch & du ValJesus,avec les biens qui en dépendoient ; elles étoient situées au lieu appellé d'Amieux, dans la Paroisse de Chainbre au Diocese de Lyon, & l'on y bâtit une Camaldule, qui a retenu le nom de Val-Jesus.

Les Camaldules obtinrent ensuite des Lettres Patentes du Roi Louis X111. l'an 1634. par lesquelles ce Prince approuvoit leur établissement en son Roïaume, & leur permettoit de recevoir les maisons qu'on leur offriroit , leur accordant sa protection , & défendant à toutes sortes de personnes de les molester & de les inquiéter en aucune manière, à condition neanmoins qu'ils ne pourroient avoir que des Superieurs François. Ces Lettres furent d'abord enregistrées au Parlement de Grenoble l'an 1635. & ensuite au Parlement de Paris l'an 1644. Ce fut à la priere de ce Prince que le Pape Urbain VIII. érigea les Camaldules l'an 1635. en une Congregation particulière, fous le titre de Notre-Dame de Conlolation, leur permettant d'avoir un Majeur ou General, & de recevoir des Novices. Il ordonna qu'ils vivroient'selon les Constitutions des Ermites Camaldules du Mont de la Couronne, & leur accorda toutes les graces & tous les privileges dont jouissoient cette Congregation & celle de Camaldoli.

Ils firent un nouvel établissement à Gros-bois , que l'on appelloic pour lors le Bourron , à quatre lieues de Paris, l'an 1642. & ils eurent pour Fondateur de cette Maison, Charles de Valois , Duc d'Angoulême , Pair de France, Comte d'Auvergne & de Ponthieu. L'Eglise de cette Camaldule fut dédiée sous le titre de saint Jean-Baptiste. Jean-François de Gondi, Archevêque de Paris , y donna son consentement la même année, & le Roi Louis XIV. authorisa cette fondation par ses Lettres Patentes de l'an 1644. qui furent enregistrées aulli la même année au Parlement de Paris.

En 1648.Catherine le Voyer Dame d'Atour de la Reine Regente mere du Roi, & veuve de René du Bellay , Baron de la Flotte , fonda une autre Camaldule dans sa terre de

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
« PreviousContinue »