Page images
PDF

9 par pis avoit jetté les fondemens de son Ordre. Tous les Historiens #o" de cet Ordre avoient même été de ce sentiment 5 mais le

[ocr errors]
[ocr errors]

dre à Camaldoli, il bâtit d'abord cinq cellules, separées les eines des autres , dans un lieu escarpé & de difficile accés, gxbxr »n . avec un Oratoire en l'honneur du Sauveur du monde, que #oo •Theodald Evêque d'Arezzo, à qui celieu appartenoit, consacra dans la fuite , car il ne fut point Evêque d'Arezzo avant l'an 1o22. Saint Romuald y mit § Pierre Dagnin. L'on prétend que ce saint Fondateur eut en ce lieu une vision pareille à celle de Jacob, qui fut une échelle dont le pied étoit appuïé sur la terre, & le sommet s'élevoit au Ciel, sur † ses Religieux revêtus d'habits blancs montoient vers Dieu, & que ce fut la raison qui l'obligea à faire changer à ses Religieux la couleur noire pour la blanche qu'ils ont conservée jusqu'à present. Mais le Pere Grandi rejette cette vision , quoique jusqu'à present, elle ait été universellement reçuë dans son Ordre. La maniere de vivre ue saint Romuald prescrivit d'abord à ses Ermites étoit telle. Ils demeuroient tous dans des cellules separées les unes des autres, & se rendoient aux heures marquées à l'Oratoire pour y faire chanter l'Office divin qu'ils psalmodioient seulement. Les Reclus étoient dispensés de cette obligation, & ne sortoient point du lieu de leur reclusion. Il y en avoit ui pendant les deux Carêmes de l'année, gardoient un § inviolable,& d'autres pendant cent jours continuels. La Loi de l'abstinence & du jeûne étoit, que chacun devoit manger dans sa cellule, & que pendant tout le tems de chaque Carême , ils devoient jeûner tous les jours au pain & à l'eau excepté les Dimanches.Quelques-uns ajoûtoient un troisiéme Carême, & tous pendant le reste de l'année, jeûnoient encore au pain & à l'eau les Lundis, les Mercredis & les Vendredis, le plus souvent encore le Mardi & le Samedi: mais le Dimanche & le Jeudi ils mangeoient des legumes. C'étoit aussi la coûtume dans ces premiers tems , que pendant tout le Carême tous les Ermites demeuroient dans leurs cellules sans en sortir, excepté deux ou quatre au † qui demeuroient près l'Eglise,& qui recitoient l'Office divin tant de jour que de nuit. Au reste l'usage de la viande fut interdit pour toûjours dans les cellules, aussibien que l'entrée des femmes dans l'Ermitage, lesquelles n'en doivent pas approcher plus près que § qui leur est marqué. Saint Romuald, aprés avoir fondé l'Ermitage de Camaldoli, où il laissa pour Prieur Pierre Dagnin, quitta l'Apen

[merged small][ocr errors]

nin pour se retirer en Sitrie, dans l'Ombrie,proche Saxo Fers rato. Il y demeura sept ans enfermé, gardant continuellement le § Jamais cependant il ne fit plus de conversions & ne renferma plus de penitens 3 car en peu de tems la Sitrie parut comme une autre Nitrie. Tous les Solitaires † demeuroient marchoientnuds pieds, étoient pâles, negligés, & toutefois contens de leur extrême pauvreté. Quelques - uns demeuroient enfermés dans leurs cellules comme en des seulchres. Personne n'y goûtoit jamais de vin.Non seulement † Moines, mais leurs serviteurs & ceux qui gardoient les bestiaux, jeûnoient, observoient le silence , se donnoient la discipline l'un à l'autre, & demandoient penitence pour

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »