Page images
PDF
EPUB

LES DV
MONT DE

RONNE.

ܕܪ

tions , que

Camaldu & il s'est encore plus trompé lorsqu'il a dit qu'il en dédix

l'Eglise en l'honneur du Sauveur du monde l'an 1555. puifIA Cou: qu'il étoit mort en 1528. il a encore confondu Camaldoli

avec le Mont de la Couronne, lorsqu'il ajoûte que cet Abbé de saint Felix de Florence, dont nous avons ci-devant parlé, ruina l'Ermitage du Mont de la Couronne par le moïen de plusieurs hostilités ; mais que Justinien obtint du Pape que ce lieu seroit remis dans son premier état & qu'il seroit toile jours le Chef de l'Ordre , comme cela s'executa à Rome le 22. Août 1520. l’Eglise fut à la verité consacrée en l'honneur du Sauveur du monde l'an 1555. mais non par Justinien qui étoit déja mort:

L'an 1540. il y eut une seconde unión entre les Moines Ermites de Camaldoli & ceux du Mont de la Couronne:les eonditions furent que l'Ermitage de Camaldoli & le Majeur de ce lieu seroient reconnus pour Chef des deux Congréga

l'on tiendroit tous les ans à Camaldoli un Chapitre , où on éliroit le Prieur du Mont de la Couronne & de tous les Ermitages de cette Congrégation , & que tous les Superieurs des Maisons de ces deux Congrégations se trouveroient à ce Chapitre , que ceux du Mont de la Couronne porteroient le même habit que ceux de Camaldoli , & qu'ils seroient entierement dépendans dece Monastere. Mais cette union ne dura que deux ans,après lesquels ces deux Congrégations furent reiniles dans leurs mêmes droits. Il se fic encore une troisiéme union en 1633. sous le Pontificas da Pape Urbain VIII. qui confirma l'an 1639. les Constitutions communes pour ces deuxCongrégations, qui furent encore désunies en 1667. Depuis ce tems-là les Ermites du Mont de la Couronne élisent leur Majeur , ou General, tous les deux ans dans un Chapitre General qui se tient au Mont de la Couronne. C'est-là que réside. le General avec les Peres Visiteurs,où tous les ans ils tiennent une Diette. Tous les Superieurs des Monasteres , les Vicaires Generaux & le Procureur General de Rome asistent à ce Chapitre ; mais comme les Superieurs de Pologne font trop éloignés , il eft à leur liberté de venir: on leur accorde cependant toujours un Vicaire General qui est dépendant du General.

Ces Ermites ont vingt-huit Couvens ou Ermitages , sçavoir dans l'Etat Ecclesiastique les cayernes de Massacio,

saint

[ocr errors]

T.V.P.273

Camaldule du mont

de

43

faint Jerôme d'Egubio, Monte Coneco proche Anconne , Camaldu. Monte Giove di Fano, saint Benoît de Boulogne & Frescati, LES avec un hospice dans Rome. Dans l'état de Venise l'Ermi- LA COU rage de Rua proche Padouë , saint Jean-Baptiste de Vi- RON NE. cenze , saint Bernard de Bresle , saint Clement de Venise, faint George de Veronne & l'Assomption de Nôtre-Dame à Conigliano. Au Roïaume de Naples ,l'Incoronata , fairt Salvator dalla Veduta , de Nole, Della Torre di Greco, de Vico Equense, & Della sant-Avocatæ. En Pologne le Mont Argentin proche Cracovie,leMont dela Paix,les cinq Martyrs , & trois autres.. A Vienne en Autriche saint Joseph & deux autres en Allemagne , tous les Superieurs de ces Maifons ne peuvent être que pour deux ans,mais le Chapitrs General les peut confirmer jusqu'à fix ans en renouvellane . leur élection tous les deux ans.

Chaque nation a un Noviciat , le Mont de la Couronne: est pour l'Etat Ecclesiastique, l'Ermitage de Rua pour l'Etat de Venise, celui de l'Incoronata pour le Roïaume de Naples , celui de faint Joseph de Vienne pour l'Allemagne: & à cause qu'en Pologne les Ermitages sont fort éloignés les uns des autres , il y en a deux qui servent de Noviciat , fçavoir celui du Mont-Argentin à Cracovie , & celui du: Mont de la Paix.

Les Observances de ces Ermites sont à peu près les mêmes que celles des Ermites de Camaldoli dont nous avons rapporté les principales dans le Chapitre précedent ; ils le levent à minuit pour aller à l'Eglise dire Marines, & pendant tous les Offices ils se tiennent toûjours debout sans s'appuier ni s'asseoir. Ils observent un étroit silence , excepté deux jours pendant l’Iłyver , & trois jours pendant l'Ecé qu'on leur permet de parler ensemble ; mais ils n'en sont jamais, dispensés dans les deux grands Carêmes. Depuis le 13. Septembre jusqu'à Pâques , & depuis Pâques jusqu'à la sainte Croix ils jeunent le Mercredi & le Vendredi ; mais le Vena dredi elt toûjours au pain & à l'eau aussi-bien que le Lundi's, le Mercredi,& le. Vendredi de chaque Carême. Ils ont une heure de travail manuel chaque jour, dont personne n'est dispenséavec obligation de garder toûjours le silence. Ils ont ausli chaque jour une heure d'Oraison Mentale ; l'Hyyer une demi-heure aprés Matines & une demi-heure après; Ionil. Vo..

Mmi

RUNNE

[ocr errors]

CaualD- Complies ; & l'Eré demi-heure après Prime , & demi-heure MONT DI après Complies. Lorsqu'on fait le pain , il s'assemblent tous LA Cov-au son de la cloche ou on le fait , & pendant qu'on le paîtric

& qu'on le met au four on fait une lecture fpirituelle. Les femmes n'entrent jamais dans leurs Eglises,& n'approchent de leurs Ermitages qu'à une certaine distance , où il y a des Croix avec une inscription portant défense aux femmes sous peine d’excommunication de paller plus avant.

Quant à leur habillement, il est å present assez semblable à ceux de l'Ermitage de Camaldoli , sinon qu'ils ne portent jamais de coule Monachale , mais un manteau attaché avec un morceau de bois : ils ne se servent jamais dans leurs Ermitages de souliers ni de pantoufles;ils ont pour chaussure des sandales de bois couvertes de cuir. Ils dorment sur des paillasses sans quitter leurs habits , non pas même dans leurs plus grandes maladies. Ils ont pour Armes d'azur à trois Montagnes de sinople, surmontées d'une Couronne d'or.

Pierre Quivino , noble Venitien, très versé dans les Langues Hebraïque , Grecque & Latine, qui fut nommé au Cardinalat, n'a pas été de cette Congregation, comme quelques-uns l'ont crui

, Il prit l’habit à Camaldoli,& fut Novice avec Paul Justinien ; mais il ne vêcur que deux ans dans cer Ordre, & mourut l'an 1514. On a prétendu aussi que le Bienheureux Michel de Florence avoit été de certe Congregation ; mais il ne fortit point de Camaldoli , où il demeura reclus pendant plus de vingt ans. Ce fut lui qui fut l'Auteur du Rosaire de la Couronne de Nôtre-Seigneur , qu'on appelle vulgairement un Camaldule, qui a été dans la suite approuvé des souverains Pontifes, qui ont accordé beaucoup d'indulgence à ceux qui le reciteroient. Cette Congregation a neanmoins produit de grands Hommes , qui se sont distingués par leur merite & leur sainteté;

comme Justinien de Bergame, Galeaz Gabrieli, Nicolas Trevisani, Jerôme Suessan , Augustin de Basciano, & plusieurs

Vorez Lucæ Eremit. Romualdina , feu Eremitica montis Corona Camaldulensis Ordi nis , Hist. August. Florent. Hift. Camaldulens: Thomas de Minis, Catalog, ss. & BB. ordin. Camaldul. Silvano Razzi, Vite de sancti & Beari del Ordin.

autres.

« PreviousContinue »