Page images
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

même qui y avoit ordonné des distributions journalieres :

u'il n'y a pour l'usage de l'Abbaïe & de la ville , qu'une § fontaine au milieu de la cour de l'Abbaïe où on vient abreuver les bestiaux & laver le linge,& qu'en cas de feu il

/

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

De l'origine & progrès de l'Ordre de Cluni, premiere
Branche de celui de saint Benoît.

E Pere Mabillon s'étonne avec raison de ce que les L† de Cluni aïent fait si peu de memoire du Bienheureux Bernon, premier Abbé de Cluni , & de ce qu'ils ne l'ont pas mis au nombre de leurs premiers FondaJt.l. E. teurs, comme saint Odon, saint Mayeul, saint Odillon , & nediii.Tom. saint Hugues , qu'ils se glorifient d'avoir eu pour Chefs & o • pour Maîtres. Sil'on a égard à l'avancement & au progrès o de cet Ordre (dit ce sçavant Benedictin ) c'est avec justice " que l'on en doit donner la gloire à saint Odon, que Pierre le o Venerable dit avoir été le premier Pere de l'Ordre de Cluni: " mais si on a égard à l'origine & au commencement de cet " Ordre, il faut avoüer aussi qu'on ne peut refuser au Bien* heureux Bernon la gloire d'en avoir été le Fondateur. Odon " a perfectionné & augmenté l'Ordre de Cluni, Bernon l'a " heureusement commencé & l'a gouverné pendant plusieurs aIlIlCCS.

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][graphic]
[ocr errors][graphic]

années. On a donc sujet de s'étonner davantage , de ce que

quelques Ecrivains de cet Ordre ne l'ont pas même mis au .

nombre des Abbés de Cluni , & que personne n'a écrit la
vie de ce saint Fondateur, qui a eu le même sort que saint
Robert, saint Alberic & saint Etienne premiers Abbés de
Cîteaux, dont la gloire & les merites ont été obscurcis par
saint Bernard , tous les Religieux de Cîteaux en aïant pris
le nom.
C'est donc en suivant cet illustre Ecrivain de l'Ordre de
S.Benoît que nous reconnoissons leBienheureuxBernon pour
Fondateur de l'Ordre de Cluni. Il sortoit des Comtes de
Bourgogne, & peut-être avoit-il eu pour pere le Comte Au-
don qui garda pendant quelques années dans l'une de ses
terres le corps de saint Maur pour le mettre à couvert de
la fureur des Normans. L'Anonime qui a écrit la vie de saint
Hugues Religieux de ce Monastere, dit que Bernon reçut
les premieres teintures de la vie Monastique dans le Mona-

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »