Page images
PDF
EPUB

LELIGIEUX qui en dépendent : ainsi ils sont presentement déchargés
CROIX EN des douze mille Florins qu'ils donnoient aux Archevesques
BOHEME. de Prague, & sont en possession d’élire un General de leur

Corps.

C'est ainsi que portent les Memoires qui m'ont esté envoiés; & qui ajourent que ces Religieux ont plusieurs Maisons en Boheme, en Autriche, en Silesie & en Moravie. Non seulement ils font Seigneurs temporels de plusieurs terres ; mais ils en ont encore la direction spirituelle. Lorsqu'ils sortent ils font habillés de noir comme les Ecclesiastiques , avec une Croix rouge à huit pointes , au-dessous de laquelle est une étoile de mesme couleur , & qu'ils attachent sur le costé gauche. Nous avons dit ci-devant qu'ils prétendent que c'est Innocent IV. qui leur a accordé cette écoile. J'ai des Memoires qui marquent que ce n'est que depuis quelques années qu'ils la portent , pour témoigner leur reconnoillance envers le Comte de Sternberg Vice-Roi de Boheme, qui avoit beaucoup protegé ces Religieux, & qui portoit dans ses armes une étoile ; mais il n'y a pas d'apparence quece soit le sujet qui ait obligé ces Croisiers à porter cette étoile , puisqu'ils l'a portoient plusieurs années avant que le Comte de Sternberg eust esté Vice-Roi de Boheme , Pontanus , Vading & quelquesautres Auteurs aïant parlé de ces Religieux sous le nom de Croisiers ou Porte-Croix avec une étoile rouge. Ils ne se seryent point au Cheur de Surplis ; mais ils mettent une espece de petit manteau descendant jusqu'aux genoux, qu'ils rejettent derriere le dos. Le Pere Athanale de sainte Agnés, Religieux Augustin Dechaussé, fait mention de certains Religieux Croisiers en Boheme , qui ont sur le costé gauche un Navire , & qu'il dit avoir esté establis en 1400. Pontanus parle aussi de ces Croisiers avec le Navire, qui, à ce qu'ildir

, ont trois Maisons en Boheme.

Tourner dans la Notice des Archeveschés & Eveschés fait ausli mention de ces Croisiers avec l'étoile , sous le nom de Maître & Freres de l'Hospital de saint François, des Religieux portant la Croix ayec l'étoile , ajoucant ensuite , Cruciferorum cum ftella in pede pontis Pragensis Ordinis fanéti Axguftini ; mais ce qu'il dit, que le Pape leur écrit en cette sorte, Joanni Priori Domus FF. S. M. de Venetiis Ordinis Cruciferorum Caftellensis Diæcefis , n'est pas yrai ; car il a confondu ces

Croisers

!

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

ChanoineRegulier de la Penitence des Martyri

Nes Recu.

Croisiers de Boheme avec ceux d'Italie , dont nous avons

CHANOI. parlé dans le Chapitre xxxi 1. qui avoient une Maison à LIERS DE LA Venise , & du Diocese de Castel. C'est ainsi que les Evef- PENITENCE ques de Venise s'appelloient , avant qu'ils fussent revestus de tirs. la dignité de Patriarche, & mesme anciennement les Evelques de Castel prenoient le titre d'Evesque d'Olivole , cause que leur Eglife estoit fituée à Venise dans l'Ile d'Olivole ; ce qui a duré jusqu'en l'an 1091. Voiez Bolland. Tom. prim. Mart.pag.518. do 52. Pontanus,

, Bohem. Sacr. Vading, Annal. Minor. Tom. I.

[blocks in formation]
[ocr errors]

Des Chanoines Reguliers de Nostre Dame de Metro,

de la Penitence des Martyrs. у a des Auteurs qui ont confondu l'Ordre de NostreDame de Metro de la Penitence des Martyrs , avec un Ordre supposé de saint Demetrius ; & d'autres en ont fait deux Ordres separés. Le Pere Louis Torelli Religieux de l'Ordre de saint Augustin , dans l'Histoire generale de son Ordre , qu'il commença à donner au public en 1675. parle de celui de saint Demetrius , fondé, à ce qu'il dit , en Pologne par quelques personnes pieuses, vers l'an 1200. confirmé par le Pape Alexandre IV: & prétend que ces Religieux portent des habits gris , sur lesquels il y a une Croix sur un

caur.

Le Pere Jerome Roman aulli Religieux de l'Ordre des E.mites de saint Augustin , dit qu'il y en a un sous le nom de la Penitence des Martyrs fondé en Italie sous le Pontificat de Clement V.l'an 1232. dont l'Institut est de loger les Pelerins,& que cet Ordre s'est tellement agrandi, qu'il a esté divisé en dixhuit Provinces, ce qu'il a lù, dit-il, dans un Livre, qui lui fut envoïé en Espagne, par un Religieux de cet Ordre; il ajoute, qu'il y en avoit deux Monasteres dans le Roïaume de Galice, l'un à Sarria & l'autre à Arzua, qui par Ordre du Pape Pie V. & de Philippe II. Roi d'Espagne, furent incorporez l'an 1567. à l'Ordre des Ermites de saint Augustin. Herrera qui est encore Religieux du mesme O dre , dit Tome II.

Hh

DES MAR-
TYRS.

CHANOI- aussi

que

celui de la Penitence des Martyrs fut fondé eor NIER DECLA Italie , comme il paroist par des Titres qui sont conservés PENITENCE dans ces deux Couvents ; que ces Religieux portoient un ha

bir blanc avec une Croix rouge ; & que d'Italie cet Ordre avoit passé en Espagne, par le moïen de deux Religieux qui у

estoient venus visiter le corps de l'Apoftre saint Jacques , & y

avoient fondé les Monasteres de Sarria , & d’Arzua ; & Pierre Crescenze distingue aussi l'Ordre de laine Demetrius, d'avec celui de la Penitence des Martyrs.

Il est certain que ceux qui ont supposé qu'il y avoit un Ordre de faint Demetrius , se font trompés , & que celui qui a le premier erré en cela , & fait tomber les autres dans l'erreur, aura sans doute pris S. M. De Metro , pour saint Demetrius. Car le veritable nom de l'Ordre de la Penitence des Martyrs, est celui de fainte Marie de Metro de Rome, de la Penitence des Martyrs.

L'on ne peut ajouter foi au Pere Roman, lorsqu'il dit que cet Ordre fut fondé l'an 1232. sous le Pontificat de Clement V: puisque le Pape Gregoire IX. gouvernoit pour lors l'Eglise, & que Clement V. ne succeda a Benoist que On ne peut pas croire non plus que cet Ordre ait elté li puissant en Italie , & divisé en dix-huit Provinces ; puisqu'il a toupeu connu , & que les Historiens en ont fait

peu

de mencion, n'y aïant mesme presentement aucun Couvent de eet Ordre en Italie. S'il y en avoit eu tant de Maisons & qu’elles eussent esté divisées en dix-huit Provinces, elles auroient esté enoncées dans une prétenduë Bulle du Pape Boniface VIII. de l'an 1295. qui est le plus ancien titre que les Religieux de cet Ordre puissent produire; & dans cette Bulle, il n'y est parlé que du Monastere de Metro de la ville de Rome , de fainte Elizabeth d’Ailespher , de saint Pierre de l'Isle de... de sainte Croix de Prague, de faint Barthelemi de Poderabi, & de sainte Marie d'Orlitz au Diocese de Prague , de saint Marc à Cracovie , & de sainte Marie au Diocese de Cracovie. Ils n'ont néanmoins qu'une copie de cette Bulle , dont ils disent que l'Original a esté perdu ; c'est ce qui obligea le General de cet Ordre l'an 1507. d'avoir recours au Pape Jule 11. duquel il obtint une Bulle, où celle de Boniface vill. est inferée , & Jule II. ordonna qu’on y ajoûteroit autant de foi qu'à l’Original : il avouë néanmoins que l'on n'a aucune con

l'an 1304.

jours esté

« PreviousContinue »