Page images
PDF

· Cette Abbaye souffrit beaucoup de domages par les he

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

2, pag. 2o

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

nous n'avons aucune preuve du contraire. Il est vrai que les # Chanoines Reguliers ont droit de porter des soutanes rou-§s. ges, comme la portent ceux de saint Maurice en Suisse, & † comme en portoient autrefois ceux de l'Abbaye de saint Vin- . cent de Senlis, fondée en Io6I. par Anne Reyne de France, « femme d'Henry I. qui y mit des Chanoines, & ordonna qu'à . la difference des autres , ils portassent des robes & capuchons . rouges de couleur de sang, en memoire de saint Vincent « Martyr ; d'autres portent la soutane violette, comme ceux . de saint Aubert de Cambray, & de saint Eloy d'Arras, & . comme la portoient les Freres Convers dans nostre Maison de . saint Jean , lors que l'usage estoit d'y en recevoir. D'autres . la portent noire comme les Chanoines Reguliers de Cantipré . en Flandres ; & en Lorraine ceux de la Congregation de « S. Sauveur, instituée par le B.Pierre Fourrier, Curé Matin- . court, & confirmée par Bulle du Pape Urbain VIII. de l'an « I628. Mais dès qu'une Communauté a pris une couleur'd'ha- . bit, il ne lui est pas permis de changer une couleur en une « autre, à moins que de prendre la blanche que les anciens « Chanoines Reguliers ont portée plus qu'aucune autre. Cette . verité est incontestable, puisque Benoist XII. qui, après avoir . esté Moine de § élu à la dignité de Cardinal,& en-.. suite à celle de Souverain Pontife en 1334. dans les Constitu- . tions qu'il fit enI339.pour la Reforme des Chanoines Reguliers . de saint Jean de Latran, qui avoit commencé à s'establir en § Italie en Io63. sous Alexandre II. dit ces paroles : Quilibet . color semel assumptus, non potest mutari niso in album. · «

Pardessus cette soutane blanche, nous portons un Rochet.Le . Rochet est un surplis à manches estroites comme celles d'une « aube; il est plus court aujourd'hui qu'il ne l'estoit autrefois ; ... car le Rochet est ce qu'on appellort, Tunica talaris linea , il . tomboit jusqu'aux talons, comme les aubes que nous portons . à l'autel : ce Rochet ou cette aube estoit l'ornement que por- . toient autrefois les Prestres pardessus leurs soutanes, comme « l'on voit encore dans beaucoup de Cathedrales , & particu- .. lierement dans celle de Soissons , où les Chanoines mineurs & .

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »