Page images
PDF
EPUB

Chanoine Regulier delancienne Congregation.

de Sainte Marie du Portadriatique

6.

PORT.

de l'Abbaïe de S. Michel proche Pise, qui sont aussi de la CONGRE Congregation de Latran, eltoient déchausses depuis l'an 1590. SAINTE DE qu'ils introduisirent une Reforme particuliere dans cette Ab MARIE DI baye; mais ils ont esté mal informés. Il est vray que dans une calamité publique , ces Chanoines firent une proceflion, où ils allerent nuds pieds , & que depuis ce tems-là on les a appellés Scalzi, les Dechaussés; mais ils n'ont point pour cela introduit d'autre Reforme dans cette Abbaye , que celle des Chanoines de Latran, ausquels ils furent unis l'an 1463. & ils ont les mesmes Obseryances que les autres de la Congregar tion de Latran.

Penog, Hift. Tripart. Canonic. Regul. Indulta Privileg. Pont tif. Canonicor. ejusdem Congreg. Ordinationes de Constitut, ejusd. Le Paige, Biblioth. Præmonft. lib. 1. fe&t. 15. Tambur. de jur. Abb. tom. 2. difp, 24. quaft. 4. Emmanuel Rodrig. quæft. 3. art. 13. Nicolao de S. Maria, Chronic. de ord. dos. Conegos Regrantes: Joann, Baptist

. Sign. de ord. ac ftatu Canonica. Morigia , hift. de toutes les Relig. Sylvelt

. Marul. Mar. Ocean. di tutt, : Religa Pietro Crescenzi, Presidio Romano, Philipp. Bonanni Catát log. omnium Ordinum, part. I.

CHA P I T R E.

Е V.
Des
Congregations de fainte Marie du Port Adriatique , de
Celle-Volane , de Mortare , de Crescenzago ego de S.
Frigdien de Luques, unies d celle de Saint Sauveur de

Latran.
Na

Ous avons dit dans le Chapitre III. que les Chanoines de

sainte Marie de Frifonaire aïant elté reformés, s'acqui rent une si grande estime, que non seulement on les appella en plusieurs endroits pour y faire de nouveaux establissemenes mais que pluleurs anciens Monasterès voulurent embraller leur Reforine. Celui de fainte Marie au Port Adriatique fut de ce nombre; il avoit esté ainsi appellé, à cause qu'il avoit elté basti sur le bord de la Mer Adriatique auprès de Raven nes , & que l'Eglise avoit elté consacrée en l'honneur de la Jerome fainte Vierge. Jerome de Rubeis dans son histoire de Raven- Ravenn...

dit que Pierre de Honeltis furnommé de Ravennesi, lieu s.p. 263.

GATION DE
SAINTE

PORT.

CONORE. de la naissance, en fut le Fondatèur : que se trouvant dans un

naufrage & prest å perir, il fit võu de faire bastir une Eglise MARIE DU en l'honneur de la fainte Vierge, s'il échapoit de ce peril: &

que ce fut pour executer son væi , qu'il fit jetter les fondemens de ce Monastere , qui est devenu dans la fuite Chef d'une Congregation de Chanoines Reguliers ; car Pierre de Honestis aïant assemblé plusieurs Clercs, avec lesquels il vecut en commun dans ce Monaftere , il leur prescrivit des Re: gles ou Constitutions , qui furent approuvées par le Pape Pafchal II. Elles furent trouvées si bonnes, que plusieurs Monasteres qui s'establirent dans la suite, les voulurent observer, & quelques-uns se foùmirent à celui du Port Adriatique , qu'ils

. reconnurent pour leur Chef.

Quelques Auteurs ont voulu attribuer ces Constitutions au Cardinal Pierre Damien ; mais Penot & d'autres Escrivains prouvent que cet Abbé du Port estoit different de Pierre Damien Cardinal, qui mourut en 1072. & s'appelloit ausli de Honeltis: Ainsi il ne faut pas ofter la gloire à Pierre de Honeftis d'en avoir esté l'Auteur, ce qui lui a fait domier le tiz tre de Reformateur des Chanoines Reguliers. Ce faint hommes après avoir gouverné le Monastere du Port pendant

quelques années , y mourut le 29. Juillet 1119. Ce Monaftere fut donné dans la suite en Commende à Ange Cardinal du titre de sainte Potenriene., que Gregoire XII. priva de cette dignité pour ses mauvaises meurs. Il fut presque détruit & ruiné, & fes biens vendus & diffipés, ce qui fit que la Congregation de sainte Marie du Port ; qui consistoit en huit Couvents, se voïant sans Chef, se desunit.

Cependant Obizon Polentani Seigneur de Ravennes , obligea ce Cardinal de remettre ce Monaftere entre les mains du Pape , qui ne peut pas avoir esté Innocent VIII. comme Penot a avancé, puisque ce Pontife ne fut élû que l'an 14843 mais ce fut ou le mefme Gregoire XII, ou Alexandre V. ou Jean XXIII. qui sur la demillion de ce Cardinal; donna le Monastere du Port à Pierre Mini de Bagna-Cavallo Chanoine Regulier , afin qu'il y restablift l'Observance Reguliere, en conservast les droits , & pust rentrer dans les biens qui avoiene esté usurpés. Mais il n'executa pas ce qu'il avoit promis au Papes & le nombre des Religieux de ce Monastere ne consistoit que dans le seul Prieur & lon compagnon,lorsque le mesine Opizom

GATION DE
CELLE-

Polentani & les Bourgeois de Ravennes lui persuaderent de Congrtfaire venir les Chanoines de sainte Marie de Frisonaire, aufquels il ceda ce Monastere l'an 1420. ce qui fut confirmé la VOLANE. ; mesme année par le Pape Martin V. qui leur rendit les Monasteres de S. Barthelemy près de Mantouë , de sainte Marguerite de Ferrare , de sainte Marie de la Stradella proche de Faenza , & de S. Augustin de Forly , qui avoient appartenu à la Congregation du Port. Mais l'an 1432. la

guerre que le Pape Eugene IV. eut avec les Venitiens qui afliegerent Ra

aïant obligé les Chanoines Reguliers d'abandonner le Monastere de Sainte Marie du Port, ce Pontife le donna en Commende à son neveu Laurent Patriarche d'Antioche, & les Chanoines Reguliers n'y retournerent qu'après la mort de ce Prelat , qui ne le posseda que pendant deux ans. Comme ce Monaftere estoit seul en pleine campagne, à trois milles de Ravennes , & qu'il avoit esté ruiné plusieurs fois par les guerres , les Chanoines Reguliers le transfererent dans la Ville Pan 1503. Le Pere Sylvain Moroceni qui en estoit Priear , fic jetter cette année les fondemens d'une magnifique Eglise & d'un Monastere, qui ont esté beaucoup enrichis par les liberalités & les atmosnes des Citoyens de Rayennes. Le P. Phihippes Bonanni dans fon Catalogue des Ordres Religieux , 2 donné l'habillement d'un ancien Chanoine de la Congrega, tion du Port Adriatique, tel qu'il est representé dans quelques tableaux à Ravennes, & que nous avons fait graver aussi

. Cet habillement consistoit en une robe blanche, un rochet , un manteau noir , & ils avoient pour couvrir la teste une aumuce de ferge grise.

La seconde Congregation qui fut unie à celle de sainte Marie de Frisonaire, eltoit peu confiderable par rapport au GATION DE petit nombre des Monasteres qu'elle a posledés, & on ignore VOLANE. mesme l'année de fa fondation. Elle fut appellée de S. Jacques de Celle-Volane, à cause de son premier Monastere qui fut bâti fous le titre de S. Jacques, dans un lieu appelle CelleVolane, dont la situation se trouvant au milieu d'an bois & entouré d'un marais qui rendoir l'air erop mauvais, causoić des maladies frequảntes aux Religieux , qui les obligerent & Pabandonner. Un faint honime nommé Blaise de Novelli , y estoit neanmoins reité en qualité de Frieur ; & defirant y eltaa Blic les. Observances Regulieres, il ne trouva poime d'autre

CONGRI

Forli.

CONGRE- moïen que de le ceder aux Chanoines Reguliers de fainte CATION DE Marie de Frisonaire , ce qui se fit l'an 1424. & fut confirmé VOLANE. par le Cardinal Gabriel Gondelmaire Legat de Boulogne.

Les Chanoines Frifonaires ne pouvant pas non plus y demeurer à cause du mauvais air, le transfererent dans un des fauxbourgs de Ferrare avec ses revenus, dans une Maladrerie que Nicolas Duc de Ferrare leur donna du consentement de Martin V. il fut ruiné l'an 1505. lorsqu'on voulut agrandir la Yille, & la fortifier , & on le transfera encore dans la Ville, ou l'on bâtir une Eglise en l'honneur de S. Jean-Baptiste, qui fut érigée en Abbaye par Pie V. l'an 1566. Eugene IV. l'an 1444. ou 1447. leur accorda aussi le Monastere de S. Laurent à Ravennes , qui avoit elté ausli membre de cette Congregation , & qui eut le mesme fort que fon chef, aïanţelte ausli abbatu lorsqu'on fortifia cette Ville. Ces Chanoines de Celle-Volane avoient des habillemens differens

pour

la forme & la couleur, de ceux que portoient les Chanoines de Frisonaire, comme il paroist par les Lettres d'union; mais on ne trouve point quelle estoit la couleur de cet habillement. Il est sorti de cette Congregation quelques Evefques , comme Blaise & Tire Novelli, qui l'ont esté d'Agria, & Daniel d'Arnuli de des escrits au public , estoient de la mesme Congregation.

Les Chanoines de sainte Marie de Frisopaire aïant pris en MORTARE. 1445. le titre de Chanoines Reguliers de S.Sauveur de Latran, comme nous avons dit ailleurs, leur Congregation Te vit

aug mentée quelques années après de celle de Mortare qui

y fut unie. Elle avoit pris le nom de son premier Monastere fitué à Mortare, qui est un bourg proche de Pavie. Ce lieu estoit autrefois tres-agreable à caule des bois & des forests qui l'envie ronnoient , & qui lui avoient fait donner le nom de Belle+ Forest; mais après que l'Empereur Charlemagne eut vaincu Didier Roi des Lombards, qui perdit en ce lieu & fon Roïau. me & sa liberté, le nom de Mortare lui est resté.

Un saiņt homme natif de ce lieu, qui estoit fort riche, nommé Adam, à qui les Historiens donnent le titre de Clerc fit bâtir sur ses terres l'an 1180. une Eglise magnifique sous le nom de Sainte Croix, qu'il donna d'abord à des Moines qui ne la possederent que trois ans; après lesquels les Chanoines Reguljers l'occuperent. Ils furent gouvernés par D. Gandul

CONGRE

« PreviousContinue »