Page images
PDF
EPUB

CHANOINES REGUL.

TRES,

CHANOI
NES DE S.

DENIS DE ry

RHEIMS

ne qui estoit dans l'enceinte de la ville,& les Annates des PreDE S. JEAN

bendes des Chanoines qui viendroient à deceder , qui est un DE CHAR- droit dont les Chanoines Reguliers ( selon le P. Du Mouli

net ) jouissent en plusieurs Cathedrales de France. Certe Abbaïe aïant esté ruinée l'an 1562. par les Heretiques,elle fue depuis transportée au Prieuré de faint Estienne dans l'enceinte de la ville, où elle a esté rebastie par les Chanoines Reguliers de la Congregation de France lorsqu'ils y furent establis. L'ha

Y billement de ces Chanoines confistoit en une foutane de ferge blanche avec un rocher & un chaperon noir fur l'épaule au lieu d’Aumuce , ce qui leur eftoit commun avec les Chanoines Reguliers de saint Acheul d'Amiens, de sainte Barbe en Auge & quelques autres qui ont esté aussi unis dans la suite à la Congregation de France.

L'Abbaïe de saint Denis de Rheims, à la requisition d'Hen

de Maupas Evefque Lavaur de qui en estoit Abbé, receut aussi la reforme & fut unie à la mesme Congregation le treize Aoust 1633.Cette Abbaïe avoit esté fondée par le Grand Hincmar Archevesque de Rheims fous le regne de Charles le Chauve ; mais ce Monastere qui estoit hors l'enceinte de la ville aïant esté ruiné par les guerres , Gervaile qui estoit Archevesque en 1067. voalur le restablir en la premiere fplendeur , & le transferer dans la ville , où il y mit des Chanoines Reguliers sous la Regle de faint Augustin qui ont retenu les derniers l'ancien habit des Chandines , scavoir le grand furplis descendant jusques à terre , & l'hyver la chape pardessus fans aucune ouverture pour passer les mains, ce qui estoit incommode; aussi les anciens qui s'en servoient,ont-ils quité ces habits pour le conformer aux Chanoines de la Congregation de France lorsqu'ils furent introduits dans cette Abbaïe. Quant à la Regle de faint Augustin dont il est parlé dans la Charte de l'Archevefque Gervaise qui restablit cette Abbaïe, l'on peut voir ce que nous en avons dit au Chapitre II. de cette: feconde Partie pag. 17.

L'an 1636. le Parlement de Roüen: obligea: les Chanoines NES DES.Lo Reguliers du Prieuré de faint Lo de Roüen d'embrasser auffi

la reforme de la Congregation de France; & aïant fait venir à cet effet des Religieux de Paris, il les mit en poffeffion'de ce Prieuré, qui avoit esté autrefois basti par. faint Melon Archevclque de cette ville fous l'imyocation de la fainte Trinité. Mais

CHANOT:

DE ROUIN.

fig. 1.

[ocr errors]

Ancien Chanoine Régulier

de l'Abbaye de s.' Denis à Reims.

110.

Cl. Diafter fi

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

fig.11.

[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]

e!3: DÉCA LERIOFES

« PreviousContinue »