Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

cun pust se reserver quelque chose pour lui en particulier , & CLERCS DE.
cette maniere de vivre les fit appeller les Freres de la Vię com- COMMUNE,
mune. Il n'estoit pas permis à qui que ce fust de briguer ni la vida .
Prestrise, ni des Benefices, ni aucun emploi sous l'esperance
d'un gain, & s'il y en avoit quelques-uns qui se rendiffent
dignes du Sacerdoce , le Superieur les faifoit ordonner Pres-
tres. Ils ne faisoient point de queste; & afin qu'ils n'y, fussent
pas ręduits par la pauvrecé, ceux qui estoient capables , trang
crivoient des Livres, comme nous avons dit , & enseignoient la
jeunesse.

Radivivius ne changea rien aux Reglemens qui avoient esté faits

par Gerard , ni à l'habillement qui estoit tel que nous l'avons descrit ci-dessus , & qui estoit semblable à celui dont ce Fondateur se revêtit d'abord après sa conversion. Leur nombre s'estane augmenté, on en envoïa des Colonies en plusieurs endroits , & ils se repandirent bien-cost dans la Frise, la Wel, phalie , la Gueldres, le Brabant & la Flandres , & par les soins de Jean Standonht Docteur de l'Université de Paris , ils donnerent commencement à celle de Cambray. Leurs Maisons principales estoient à Deventer, Swol, Hulsbergen, Deesburg, Græninghen, Horn, Goude , Nimmeg, Utrecht , Anvers, Munster, Wesel, Cologne, Emmerik , Bruxelles , Malines Bolduc, Gand, Cambray & Liege. Le Pape Eugene IV.accorda des privileges l'an 1431. aux Maisons de Deventer Swol, Hulsbergen, & à quelques-autres. Il en accorda aussi á celles de Munster , Cologne, & Wesel l'an 1439. Le mesme Pontife & Pie II. donnerent encore d'autres Privileges à tous les Freres de la Vie commune en 1444. & 1462. & ils en ont receu aufli de plusieurs autres Pontifes. Ils estoient foumis aux Evesques, c'est pourquoi ils ne suivoient pas les mesmes Reglemens dans toutes les Maisons ; car les Evesques dans les Dioceses desquels estoient fituées leursMaisons,y faisoient tels changemens que bon leur sembloit. Ils ont perdu beaucoup de leurs Maisons , quelques-unes ont esté données à d'autres Ordres, comme celles de Liege qui fut donnée aux PP. Jesuites en 1581. & celle de Bruxelles aux Religieuses de saint Claire, Et d'autres on esté changées en Seminaires , comme celle de Malines l'an 1585. pour l'Archevesque de cette ville , & celle de Gæsberg pour l'Evefque de Gand.

Woïez Joann. Busch. Chronic. canonic. Regul. capituli Vine

CHANOI... dejim. Aubert Lemire, Regul. & Constitut. Clericor. in Con

greg. viventium, & Henric. Sommal. Soc. Jes, in vit Thom. de

LIERS DE

VINDESEIM. Kempis

[blocks in formation]

Des Chanoines Reguliers de la Congregation de Vindefeim.

Erard Groot ou le Grand,dont nous avons parlé dans G

le Chapitre precedent, ne se contentant pas d'avoir inftitué les Clercs de la Vie cominune, voulut aussi establir une Maison de Chanoines Reguliers , qu'il avoit choisis entre les mesmes Clercs de la Vie commune, & qu'il avoit reconnus les plus portés à la Vie Religieuse ; mais comme il cherchoit un lieu pour faire cet establissement il mourut. Radivivius fon Successeur & ses Confreres voulant continuer l'ouvrage que leur Fondateur avoic commencé, songerent à l'establiffement qu'il avoit projeteé de ces Chanoines Reguliers, Windeseim situé proche Swol leur parut un lieu favorable à leur dessein. Ils obtinrent à cet effet les permissions necessaires de Guillaume Duc de Gueldres, & de l’Evesque d'U, treht , & un riche bourgeois nommé Bertholde Thenhave, leur donna un espace de terre qui lui appartenoit , où ils jetterent les fondemens de ce Monastere l'an 1386. d'où la Congregation de Windesein a pris son nom. Il fut achevé l'année luivante , plusieurs personnes y aïant contribué par leurs liberalités , & l'Eglise für consacrée en l'honneur de la sainte Vierge

& de faint Augustin. En mesme tems six Freres de la Vie commune y prirent l'habit de Chanoines Reguliers & firent leurs Vaux solemnels , aïant auparavant demeuré quelques tems avec les Chanoines Reguliers d'Emsteim pour apprendre leurs Constitutions & leurs Coutumes. Ils élurent pour Prieur en 1388. Wernére Keynkan de Lochem , & pour Sousprieur Henri Wilde, & cette élection fur confirmée vesque d'Utrecht.

Aprés la fondation de ce Couvent , ces nouveaux Chanoines menerent une vie si exemplaire que leur reputation se repandit par tout le Brabant , de sorte qu'il se fit dans la suite plusieurs nouvelles fondations , & quelques anciens Monaste

par l’E

res

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][subsumed][merged small]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

NES REGU.
LIFRS DE

[ocr errors]

Tes de Chanoines Reguliers s'unirent à eux. Ceux d'Emsteim, CHANOI-
de Fontaine-Marie proche Arnhem, & un autre proche Horn,
furent les premiers qui s'incorporerent avec le Chapitre de VINDESEIM.
Windeseim. L'on fonda ensuite ceux d'Amsterdam, de Wren-
deswel proche Northon , & du Mont sainte Agnés proche
Swol, & ces sept Monasteres dans le Chapitre General qui se
tint l'an 1402. receurent les nouvelles Constitutions qui avoient
esté dressées pour le gouvernement de Vindeseim, & forme-
rent la Congregation qui prit le nom de ce Monastere à cause
qu'il fut reconnu pour Chef.

Boniface IX.permit que l'on celebrast tous les ans les Cha-
pitres Generaux au Dimanche Misericordia. Ce Pape fic aulli
plusieurs Reglemens pour cette Congregation,qui furent con-
firmés par le Pape Martin V. & cette Congregation devine
si celebre, que selon Buschius qui en a fait les Chroniques ,
elle comprenoit dans les Païs-Bas & l'Allemagne, fix-vingts
Monasteres d'hommes & quatorze de filles. Ce qui servit à au-
g nenter d'abord cette Congregation , fut l’union qui y fut
faite de celles de Val-Vert & deÑuys,dont nous parlerons dans
le Chapitre suivant.
L'an

1423. ils furent obligés d'abandonner pendant quelques années les Monasteres de Windeseim, de Swol & les autres qu'ils avoient dans le Diocese d'Utrecht à cause de l'interdit

que

les Papes Martin V. & Eugene IV. jetterent sur ce Diocese après la mort de l’Evesque Frederic de Blankenkem, & que ces Chanoines Reguliers vouloient observer pour obeïr à ces Souverains Pontifes. Les Chanoines de l'Eglise d'Utrecht avoient élu par voïe de postulation pour Eyesque; Rodolphe de Diepholt ; mais le Pape Martin V. le jugeant indigne de cette Prelature, ne le voulut pas confirmer , & pourveur de cet Evesché l'Evesque de Spire qui le permuta avec Zweder de Culemborch Prevost de l'Eglise d'Utrecht , ce qui fut agreé par le Pape. Cependant les villes de Deventer & du Territoire de Swol, ne le voulant point reconnoistre pour Pasteur, préterent toûjours obeïssance à Rodolphe de Diepholt , ce qui fit que le Pape Martin V. & fon Successeur Eugene IV. fulminerent excommunication contre les villes desobeissabtes,& mirent le Diocese d'Utrecht en interdit. Mais une partie du Clergé & le Peuple aïant meprisé ces Censures, obligerent les Religieux d'entrer dans leurs sentimens ou Tome II,

Xx

[ocr errors]
« PreviousContinue »