Page images
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

les Freres de la Vie commune en 1444 & 1462. & ils en ont

[ocr errors]
[ocr errors]

CHANOI-
NEs REGU-
LIERS DE

VINDESEIM.

aesim. Aubert Lemire, Regul. & Constitut. Clericor. in Congreg. viventium. & Henric. Sommal. Soc.jes in vit Thom. è Kempis

T- - -

C H A P 1 T R E L I I.
Des Chanoines Reguliers de la Congregation de Vindeseim.

ERARD Groot ou le Grand,dont nous avons parlé dans le Chapitre precedent, ne se contentant pas d'avoir ins

[ocr errors]
[ocr errors]

Prieur en 1388. Wernere Keynkan de Lochem, & pour Sous- .

prieur Henri Wilde, & cette élection fut confirmée par l'E

[ocr errors]

Aprés la fondation de ce Couvent, ces nouveaux Chanoines menerent une vie si exemplaire que leur reputation se repandit par tout le Brabant, de sorte qu'il se fit dans la suite plusieurs nouvelles fondations, & quelques anciens Monaste• - res

[ocr errors][merged small][merged small][graphic][graphic]
[ocr errors]

· res de Chanoines Reguliers s'unirent à eux. Ceux d'Emsteim, #

[ocr errors]

de Fontaine-Marie proche Arnhem, & un autre proche Horn, §

furent les premiers qui s'incorporerent avec le Chapitre de Wo

Windeseim. L'on fonda ensuite ceux d'Amsterdam, de Wrendeswel proche Northon, & du Mont sainte Agnés proche Swol, & ces sept Monasteres dans le Chapitre General qui se tint l'an i4o2. receurent les nouvelles Constitutions quiavoient esté dressées pour le gouvernement de Windeseim, & formerent la Congregation qui prit le nom de ce Monastere à cause qu'il fut reconnu pour Chef. Boniface lX. permit que l'on celebrast tous les ans les Chapitres Generaux au Dimanche Misericordia. Ce Pape fit aussi plusieurs Reglemens pour cette Congregation,qui § CO11firmés par le Pape Martin V. & cette Congregation devine si celebre, que selon Buschius qui en a fait les Chroniques, · elle comprenoit dans les Païs-Bas & l'Allemagne, six-vingts Monasteres d'hommes & quatorze de filles. Ce qui servità augmenter d'abord cette Congregation , fut l'union qui y fut faite de celles de Val-Vert & deNuys,dont nous parlerons dans le Chapitre suivant. L'an 1423. ils furent obligés d'abandonner pendant quelques années les Monasteres de Windeseim, de Svol & lesautres qu'ils avoient dans le Diocese d'Utrecht à cause de l'interdit que les Papes Martin V. & Eugene IV. jetterent sur ce Diocese après la mort de l'Evesque Frederic de Blankenkem, & que ces Chanoines Reguliers vouloient observer pour obeïr à ces Souverains Pontifes- Les Chanoines de l'Eglise d'Utrecht avoient élu par voïe de postulation pour Evesque, Rodolphe de Diepholt , mais le Pape Martin V. le jugeantindigne de cette Prelature, ne le voulut pas confirmer, & pourveut de cet Evesché l'Evesque de Spire qui le permuta avec Zweder de Culemborch Prevost de l'Eglise d'Utrecht, ce qui fut agreé par le Pape. Cependant les villes de Deventer & du Territoire de Swol, ne le voulant point reconnoistre pour Pasteur, préterent toûjours obeïssance à Rodolphe de Diepholt , ce † fit que le Pape Martin V. & son Successeur Eugene IV. fulminerent excommunication contre les villes desobeissantes,& mirent le Diocese d'Utrecht en interdit. Mais une partie du Clergé & le Peuple aïant meprisé ces Censures, obligerent les Religieux d'entrer dans leurs sentimens ou ToAne II. Xx

« PreviousContinue »