Page images
PDF
EPUB

TRINITAS KES.

ORDRE DES alla le trouver pour le prier de le recevoir dans la compagnie &

de l'instruire des voïes de la perfection. Il n'est pas postible de dire avec quelle ferveur ils travaillerent ensemble à la pratique de toutes les vertus, ni les austerités qu'ils exercerent pour mortifier leur chair. Leurs veilles & leurs jeûnes estoient presque continuels, leurs entretiens n'estoient que pour s'embraser de plus en plus de l'amour divin, & leur occupation estoit d'ordinaire l'Oraison & la contemplation.

Un jour comme ils s'entretenoient auprès d'une fontaine , ils apperçurent un Cerf d'une grande blancheur , qui portoit au milieu de son bois une Croix rouge & bleuč. Ce prodige les surprit, &aïant fait rappeller à Jean de Matha la vision qu'il avoit euë à sa premiere Messe , il la raconta à Felix. Ils jugerent par ces merveilles que Dieu demandoit d'eux quelque chose de particulier. Ils redoublerent leurs jeûnes & leurs prie. res afin qu'il lui plust de leur faire connoistre sa volonté. Leurs prieres furent efficaces, car un Ange s’apparur à eux en songe, par trois diverses fois,pour leur dire d'aller à Rome trouver le Souverain Pontife de qui ils apprendroient ce qu'ils devoient faire.

Ils se mirent aussi-toft en chemin pour executer cet Ordre du Ciel , & l'ardeur avec laquelle ils firent ce voïage leur fit surmonter tes rigueurs de l'hiver durant lequel ils l'entreprirent. Innocent III. qui venoit d'estre instale sur la Chaire de S. Pierre lorsqu'ils arriverent à Romel'an 1198. les receut avec beaucoup d'humanité,& après avoir appris d'eux & par les Lettres de l'Èvesque de Paris, qu'ils lui presenterent, le sujet de leur voiage, il fit assembler les Cardinaux & quelques Evefques à faint Jean de Latran pour avoir leurs avis sur cette affaire. Il ordonna des jeûnes & des Prieres pour obtenir de Dieu une entiere declaration , & invita ces Prelats à se trouver à la Messe qu'il diroit le lendemain à cette intention. L'Eglise folemnisoit ce jour là l'O&ave de sainte Agnés

. Le Pape accompagné de touc fon Clergé & des deux faints Ermites, se rendit à l'Eglise pour y celebrer les Saints Misteres. Durant le Sacrifice, lorsqu'il éłeva la Şainte Hostie pour

la montrer au Peuple, l'Ange parut de nouveau devant cette illustre Compagnie de ta mesme maniere & dans la mesme pofture qu'il avoit fait à Paris. Le Pape après ces merveilles ne pouvant plus douter que Jean de Matha & Felix de Valois ne

fussent

fig.1

Religieux Trinitaire de l'ancienne Observance, en habit de Chxur l'Ete, en France .

?. cikurt,

87.

[blocks in formation]
[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »