Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small]

fig.

IL.

[ocr errors][merged small][merged small]

Religieuse Chevaliere, de l'Ordre de vin Jacques de l'Epée, en habit de Chauriores

[ocr errors]

fig. 1.

Religieuse Chevaliere di IOrdre de s.Jacques de l'épée,

en habit ordinaire.

70.

ہم جمو ج 2

NIS ETCHA

ز

DEL'ORDRC
DF S. JAC-

[ocr errors]

valieres ou Chanoinesses du mesme Ordre , qui est ausli à Lis- CHANOIbonne ; mais la mort de ce Prince qui arriva peu de tems après NOINESSES qu'il eut pris cette resolution , l'empefcha de l'executer.

L'on pretend que le premier Monastere de ces Chevalieres qu'ES DE fut fondé à Salamanque l'an 1312. par le Chevalier Pelay Perez l'EPS'E. ; & Marie Mendez sa femme. Le principal exercice de ces Chanoinesses Chevalieres, est de loger & de pourvoir à toutes les necessités des Pelerins qui vont visiter les Reliques de faintJacques. Elles sont aussi bien que les Chanoines habillées de noir,

tant celles qui sont destinées pour le Cheur que celles qu'on appelle Converses ou Sæurs Laïques; les premieres portant une Croix rouge en forme d'Epée semblable à celles des Chevaliers , & les Converses la portant avec quelque difference. Elles ont sept Monasteres en Espagne, qui sont le Saint Esprit de Salamanque , sainte Foi de Tolede , Notre-Dame de Junqueras à Barcelone , sainte Croix de Valladolid , fainte Eulalie à Merida, Notre-Dame de Grenade , & unà Madrid fondé vers le milieu du dernier siécle. Celles de Barcelone ne font pas Religieuses; mais les autres font les Væux solemnels de pauvreté, de chasteté & d'obeissance, & dans ce Monastere elles gardent differemment la clofture, car à Valladolid , à Merida, & à Grenade , elles observent une clôture très exacte, ne permettant à qui que ce soit d'entrer dans leurs Monasteres,& elles n'en sortent point pareillement. A fainte Foi de Tolede, elles reçoivent les vifites des femmes dans une salle, & n'y ad mettent point d'hommes. Dans celui de Salamanque les hommes & les femines entrent indifferemment dans le Monastere avec la permission de la Commandatrice. Les Religieuses mefme sortent à certains jours dans leur Eglise,& vont jusques sur

à le Porche : mais elles ne peuvent aller plus avant sans la permission du Conseil des Ordres.Celles de Madrid aïant esté fondées sur le modelle de celles de Salamanque, ont voulu jouir de ce mesme privilege à quoi le Conseil des Ordres s'eft opposé, prétendant qu'elles n'en doivent pas joüir, sur ce qu'elles n'avoient esté fondées que depuis le Concile de Trenre qui ordonna la clôture à toutes les Religieuses , ce qui a donné lieu à plusieurs escrits de part & d'autre en Espagne. Mais à l'égard de celles de Barcelone , comme elles ne sont point Religicules elles peuvent se marier & ne sont point tenuës à une clôture fé exacte. Elles font seulement Vou comme les Chevaliers, de

K k iij

[ocr errors]
« PreviousContinue »