Page images
PDF
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][graphic][graphic][graphic]

etiam Preceptorias, Hospitalia, membra, & loca pia ab ipso Hoso 9† pty" itali in Saxia dependentia , obtinentes, ambitione & cupiditate §cecô inducti, & sub terminis non contenti, temeritate propriâ se o . GeneralesPreceptores dicti ordinis precipue in partibus ultramontanis nominare & c. Il declare ensuite que tous les Hôpitaux, les Commanderies & les lieux pieux de l'Ordre & qui portent le nom du saint Esprit, dependront de l'Hôpital du § Esprit en Saxe,etiams longeva censuetudo aut submissio aliqua repugmarint ; &'il deffend à aucun Religieux possedant une Commanderie de l'Ordre de prendre la qualité de General endeçà ou endelà les monts,ni de pretendre aucune autorité sur lesautres Religieux qui doivent estre tous soumis au Precepteur de l'Hôpital de Rome : quin immo, omnes & sînguli dicti ordinis ' Preceptores, Hospitalarii, & Religios quos eidew Preceptorinosc iri Aospitalis in Saxia pleno jure subesse velumus & tamquam suo superiori obedientiam & reverentiam congruam exhibere,ac salvâ hujus sedis authoritate, in omnibus sîcuti unico eorum Preceptori obtemperare teneantur & debeant. En effet il n'y eut point de Generaux en France depuis cetems-la jusqu'en l'an 1619. que Paul V. rendit cette qualité ur la France & toures les autres Provinces de la Chrestienté, excepté l'Italie, la Sicile, l'Hongrie & l'Angleterre, au Commandeur de Montpellier : ce que fit aussi Gregoire XV. l'an 1621 mais ce ne fut qu'à condition qu'ils dependroient encore de celui de l'Hôpital de Rome,& la Terrade qui fut pourveu de cette Commanderie, avoit esté fait par le Grand Maistre de Rome le quatre Septembre 1617. Vicaire & Vifiteur General dans les Roïaumes de France & de Navarre, à la charge de se faire Religieux Profez de l'Ordre dans l'année.Ce fut lui qui fut fait premierGeneral en France dependant de celui de Rome, & ce ne fut qu'à la priere de Loüis Xlll. que le Pape Urbain VlII. rendit ce General de France independant de celui de Rome l'an 1625. Ce fut donc au commencement du dix-septiéme siécle que l'on commença à songer au retablissement de cet Ordre en France qui y estoit presque aneanti , mais au lieu de le remettre dans son ancien lustre & dans sa splendeur, ce ne fut au contraire qu'une confusion & qu'un cahos depuis l'an 16o2.jusqu'en 17co que le Roi developpa ce cahos en declarant. cet Ordre purement Regulier & nullement Militaire. Antoine Pons qui prenoit la qualité deCommandeur de l'Hô

oapxs »u pital de saint Germain & de Procureur General de l'Ordre, $ #r voulut commencer ce retablissement en 16o2. mais ce fut en

DE MONT-
PELLIER.

[ocr errors]
[ocr errors]

rangs.Il obtint des Papes Paul V.& Gregoire XV. la qualité de General aux conditions que nousavons dit, & fut independant

de celui de Rome, par une Bulle d'Urbain VIII. l'an i625. En

cette qualité il crea des Chevaliers purement Laïques & mesme

engagés dans le mariage. On ne laissa pas neanmoins de voir.

[ocr errors]

toit un Apostat de l'Ordre des Capucins, que la Terrade fit

[ocr errors]
[ocr errors]

1655. ordonna que les pouvoirs, † , possessions & translations des pretendus Officiers de l'Ordre du saint Esprit seroient examinés par l'Official de Paris assisté de quatre Docteurs nommés par l'Arrest. Par un autre de la § année sa Majesté fit § à qui que ce fust de prendre la qualité de General de l'Ordre du saint Esprit ; & au mois de Janvier 1656. Desecures obtint un Brevet de la Commanderie ou Preceptorerie de Montpellier. Au mois de Mai le Roi nomma des Commissaires pour examiner les titres, Bulles & provisions de ceux qui se pretendoient Generaux, Commandeurs, Officiers, & Religieux de cet Ordre. L'Official de Paris par une Sentence de la mesme année fait defense à Desecures de prendre la

qualité

« PreviousContinue »