Page images
PDF
EPUB

NES REGU

STE. CROIX
DE CONIM-

nimbre, qui est la premiere dignité de cette Université; & en

CHANOTfin il est Ġeneral de tous les Chanoines Reguliers qui sont en LIFRS DE Portugal.

Ces Chanoines sont vestus de blanc , ont un surplis fermé BLE. de routes parts qui n'est point plislé autour du cou , & portent tant l'esté que l'hyver fur les épaules des Aumuces de drap noir, les Noyices ont de; Aumuces blanches. Tous les trois ans ils tiennent le Chapitre General dans le Monastere de sainte Croix le second Dimanche d'après Pâques : ils y élisent un General ou confirment celui qui exerce cet office. Ils ont deux heures d'Oraison chaque jour dans chaque Monastere, & pendant ce tems on garde un écroit filence , on ne permet pas mesme aux seculiers d'y parler. Ils ne sortent que très rarement & pour des raisons indispensables. Les Prieurs ne peuvent mesme forcir que pour aller au Chapitre , pour visiter ou reformer quelque Maison de la Congregation ou quelque Eglise de la dépendance de son Monastere , quand ils sont mandés en Cour par le Roi ou les Princes Infants , & lorsqu'ils sont deputés par le Monastere pour solliciter quelques affaires qui le concernent. Outre les jeûnes de l'Eglise , ils jeûnent encore le Lundi & le Mardi de la Quinquagesime , pendant le tems de l'Avent, la veille de saint Augustin, les veilles des Festes de la sainte Vierge , tous les Vendredis de l'année & le jour du Vendredi Saint au pain & à l'eau tant le matin que le soir. Ils ne mangent jamais de viande le Mercredi, excepté dans l’octave de la Nativité de Notre-Seigneur & le tems Paschal. Ils ne mangent point non plus de viande les deux premiers jours des Rogations, ni le jour de Noel lorsqu'il arrive un Vendredi , & ils prennent la discipline', les Vendredis de l'Avent & du Carelme & les trois derniers jours de la semaine Sainte.

Voïez D. Nicolao de S. Maria , Chronica da ordem dos Conegos Regrantes de S. Agostinho. da congregaçon de S. Cruz de Coimbra. Penot, Hist. trip. Canonic. Regul. lib. 2. cap. 59. & fequent. Roderic à Cunha, Hift

. Episcop. Portugal. part. 2. cap. 2. Tambur, de fur. Abb. Tom. 2. difp. 24. quæft. 14. Hermant, Establisé ment des Ord. Relig. chap. 28. oConstitutiones dos conegos. Reg. de S. Agostinho dos Remos da Portugal da Congreg. de S. Cruz de Coimbra.

CHANOI-
NES REGU-,
LIERS DE $
RONCE-
YAUX

[blocks in formation]
[ocr errors]

Des Chanoines Reguliers de Roncevaux au Rožaume de Navarre , des Chanoines Reguliers de la

Cathedrale de Pampelune. 'HOSPITAL de Roncevaux situé dans les'monts-Pirenées, La

& dans le Roïaume de Navarre, reconnoit pour son Fondateur l'Empereur Charlemagne. Ceux qui ont dit qu'il le fit bâtir en memoire de la bataille qu'il gagna en ce païs , où son

neyeu Rolland & plusieurs autres grands Capitaines furent Mezeray, tués , se sont trompés ; puisque lorsque ce fameux Rolland G France sous recommandable dans nos Histoires fut tué, ce fut plustost Charlem dans une défaite

que dans une Victoire, & cela par la trahison des Garcons des Pirenées, qui peu reconnoillans des services que l'Empereur leur avoit rendus , l'attendirent dans les Detroits de Roncevaux, comme il s'en retournoit en France vers l'an 778. & accoutumés aux vols & aux brigandages, lui enleverent son bagage qui estoit à l'arriere-garde , & lui tuerent un très-grand nombre de braves Seigneurs

. Ce fut plustost pour faire prier Dieu pour eux, qu'il fit bâtir cet Hof, pital, dont les Rois d'Espagne se sont dit aussi dans la suite Fondateurs.

Cependant D. Prudence de Sandoual. Evefque de Pampelune convient bien que Charlemagne , après la defaite de son

Armée, fit bâtir en ce lieu une Chapelle; mais il ne lui attribuë pas la Fondation de l'Hospital que l'on voit presentement, qui, à ce qu'il pretend, fur bâti par Dom Sanchez Evesque de Pampelune vers l'an 1131. Ce Prelat, à ce qu'il dit, touché de compassion de ce qu'une infinité de Pelerins qui alloient à saint Jacques, periffoient dans ce lieu & estoient fuffoqués par des tourbillons de neiges ou devorés par les Loups , fit bâtir un Hospital attenant cette ancienne Chapelle , pour y recevoir les Pelerins. Il fit ensuite bâtir une magnifique Eglise à un quart de lieuë au-dessous de cet Hospital dans une situation plus agreable par rapport à quelques prairies qui y sont ; mais où le froid est si rigoureux & se fait sentir si violemment dans quelques saisons de l'année , que ce lieu paroist inhabitable.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

VAUX.

cevaux.

nés par

Il joignit à cette Eglise une maison pour y loger un Chanoine CHANOI.
de la Cathedrale de Pampelune, à qui il donna l'administration LIERS DE
de cer Hospital, voulant qu'après la mort, un autre Chanoi- RONCE-
ne de la mesme Cathedrale lui fust substitué, qui auroit aussi
la qualité de Prieur des Chanoines qui seroient reçus à Ron-

Nous aimons mieux neanmoins suivre l'opinion du Celebre Docteur Navarre qui estoit Religieux de cet Hospital, & qui en attribuë la Fondation à Charlemagne ; & il y a de l'apparence que

du tems

de l’Evesque Dom Sanchez, l'Hospitalité n'y estoit pas pratiquée, peut-estre parceque les revenus avoient esté dillipes, & que ce Prelat fit restablir cet Hospital qu'il dota de gros revenus , lui aïant donné la plus grande partie des biens qu'il avoit dans le Roïaume de Navarre. Les Princes & les Seigneurs qui ont passé depuis par cet Hospital les ont li fort augmentés par leurs liberalités , qu'on y a fait de superbes bâtimens , & nonobstant les pertes qu'il a souffertes, tant en France où il avoit de gros biens qui ont esté rui

les guerres , qu'en Angleterre , où il en avoit aussi de conliderables , aussi-bien que quelques Eglises qui en dependoient, & qui luiont esté enlevés lors du Schisme & de l'Herefie, dont ce Roïaume a esté infecté ; on y a reça dans des années jusqu'à vingt-mille pauvres.

Cet Hospital est principalement establi pour recevoir les Pelerins qui vont de France, d'Allemagne & d'Italie à saint Jacques , & pour ceux d'Espagne qui vont à Rome & en Terre sainte. Ils y sont seryis splendidement par les Chanoines Reguliers qui y demeurent ; & s'il se trouve quelque personne diftinguée, on lui defere çer honneur ; comme il arriva à l'égard du Cardinal de Bourbon, qui aïant conduit en Espagne la Reine Isabelle', fille d'Henri II. Roi de France , & femme de Philippe II, Roi d'Espagne , servit les pauvres de cet Hofpital qui se trouverent au nombre de trois cens , & leur donna à chacun trois Reaux d'Espagne.

Le Prince Dom François de Navarre qui a esté dans la suite Archevesque de Valence , estant Prieur de cet Hospital l'an 1531. en divisa les revenus en trois parties , du consentement des Chanoines, dont l'une est pour l'Hospital & les reparations, la deuxiéme pour le Prieur, & la troisiéme pour les Chanoines. Le Pape Clement VII. approuva ce partage Tome II.

Аа

1

« PreviousContinue »