Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]

onde est presentement la fameuse Abbaïe qui porte ce nom , & CHANOL qui est le Chef de tout cer Ordre , fut montré à saint Norbert MONTRI'SI par la fainte Vierge, lorsqu’estant une nuit en Oraison il vit

aussi plusieurs personnes vêtuës de blanc qui alloient en procession autour de ce lieu avec des croix & des lumieres. Cependant le P. Hugodans la vie de saint Norbert qu'il a donnée en 1704: pretend que le nom de Premontré est sans myftere & l'effet du pur hazard, & traite cette vision de pieuse fable, ce qui n'a pas plu à un de ses confreres, comme il paroiit par les Dissertations faites à ce sujet par le P. Gautier , & que le P. Hugo avec ses responses aux Dissertations du P. Gautier & à l'Auteur des fables pieufes , a inserées dans son Journal Litteraire de l'an 1705. plus connu sous le nom de Journal de Soleure, imprimé néanmoins à Nancy.

Ce fut l'an 1119. sous le Pontificat de Calixte II. & sous le regne de Loüis surnommé le Gros Roi de France, que commença cer Ordre. Ce qui y donna lieu fut le relâchement ou eftoient tombés la plupart des Monasteres de Chanoines Reguliers. Celui de saint Martiirde Laon estoit de ce nombre. Barthelemy Eveíque de cette ville voulant y apporter remede & couper cours aux désordres qui augmentoient de jour en jour, erui que le meilleur moïen estoit de demander au Pape Calixte II. saint Norbert ( qui se trouvoit pour lors dans son Diocese, ) pour reformer cette Abbaïe. Le Pape y consentit ; mais on eut bien de la peine à faire resoudre ce Saint à prendre le gouvernement de cette Maison. Il se soumit néanmoins par obéissance à ce qu'on demandoit de lui; mais ce fut à condition que les Chanoines recevroient les loix qu'il leur prescriroit. Cetrecondition l'exempta bientoft du gouvernement de cecte Abu baïe; car il ne trouva point dans leurs esprits une disposition à recevoir la Reforme qu'il y vouloit introduire; ainsi il les quitta.

Il n'abandonna pas pour cela l’Evesque de Laon, qui dans l'apprehension de le perdre lui propo'a de bastir un nouveau Monastère dans quelque solitude voisine où il pourroit recevoir des Disciples & eltablir un nouvel Ordre conforme à la vie austere & penitente dont il donnoit l'exemple. Le Saine y. confentit, & ils furent ensemble dans un lieu appellé Foigny où rien ne manquoit pour la commodité d'une maison Relis gieuse; mais le Saints'estant'mis en prières, connut par revela-

MONTRE's.

CHANOrtion que ce lieu n'estoit pas pour lui, & qu'il estoit destiné pour NES PRE- les Religieux de Cisteaux qui y sont encore à present.

Ils furent ensuite dans un autre lieu appellé Thenailles ou Tenelle qui lui auroit esté aussi fort propre ; mais s'estant mis encore en Oraison , Dieu lui fit connoistre que ce n'estoit pas le lieu qu'il lui avoit preparé, ( quoique dans la suite on y abasti un Monastere de cet Ordre). Enfin ils yinrent dans la forest de Coucy dans un endroit appellé Vois, où il y avoit un vallon qui dans la suite a pris le nom de Premontré, & ily avoit aussi une Chapelle dediée à saint Jean Baptiste que les Religieux de faint Vincent de Laon avoient abandonnée.

Il n'eut pas plûtost apperçu ce Desert, qu'il s'écria c’est ici le lieu que le Seigneur a choisi

: Il pria l'Evesque de trouver bon qu'il y paslât la nuit en Oraison avec son compagnon. Ce fut durant cette nuit que quelques Historiens prétendent qu'il eur la vision dont nous avons parlé ci-dessus. Ce Prelat lui accorda fa demande avec beaucoup de joïe. Il s'en accommoda , avec l'Abbé & les Religieux de saint Vincent, & le donna en propre à S. Norbert avec

trois vallées voisines pour sa subsistance & de ceux qui se devoient joindre à lui,ce qui fut confirmé par les Lettres Patentes de Loüis le Gros.

Peu de jours après le 25. Janvier de l'an 1120. ce Prelat osta à saint Norbert & à son Compagnon les habits de penitence qu'ils portoient , &les revêtir d'un habit blanc que la sainte Vierge avoir montré à ce saint Fondateur , selon ce que disent les mefmes Historiens qui ajoûtent que saint Augustin lui estant aussi apparu tenant une Regle escrite en lettres d'or, il lui dit qu'il eltoit le celebre Evesque d'Hippone, & que la volonté de Dieu estoit qu'il suivît sa Regle, & qu'il y ajoutât des Constitutions pour le maintien de la discipline reguliere. Ainsi aïant eu quelque tems après jusqu'au nombre de treize Disciples, il leur donna la Regle de saint Augustin , les fit Chanoines Reguliers, & ils en firent profession le jour de Noel de l'année 1122.

Quatre ans après il entreprit le voïage de Rome pour obtenir la confirmation de son Ordre, ce que le Pape Hönorius II. lui accorda l'an 1126. & dans la suite ses Successeurs Hunorius I 1 1. & I V. Adrien I I. & IV. & un grand nombre de Souverains Pontifes ont aussi accordé à cet Ordre beaucoup de privileges. Les Religeux estoient si pauvres dans le commencement, qu'ils

Chanoine Regulier Premontre

en habil ordinaire dans la maison .

38.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small]
« PreviousContinue »