Page images
PDF
EPUB

nous avons fait graver avec le manteau trainant à terre ; a esté CHANOIdessiné sur une image du B. André, auquel on donne le titre LIERS DI S. de Prince d'Antioche, d’Archi-Prieur de l'Eglise Patriarchale SEPULCRE. du faint Sepulcre,& de General de tout l'Ordre,&c'est l'habillement que portoient les Chanoines de cer Ordre en Allemagne

& en Flandres. Dans la figure que le P.du Moulinec a fait graver d'un de ces Chanoines en Pologne, il lui a donné un rochet comme on le voit sur une image qui est au commencement du Propre des Saints de cet Ordre, imprimé en Pologne en 1663. mais à celle que j'ai fait graver aufli, je ne lui ai point donné ce rocher ; car dans les Memoires que j'ai reçus de Pologne en 1704. il est marqué que très rarement,' mesme dans les fonctions Ecclesiastiques, ils se servent de rochet & desurplis, qu'il n'y a que quelques

que quelques endroits où dans les fonctions Ecclesiastiques ils mettent un surplis avec une mozette ou camail.Ceux d'Italie & d'Angleterre n'estoient pas habillés comme ceux d'Allemagne , de Pologne & de Flandres : il y avoit mefme encore de la difference entre ces Chanoines d'Italie & d'Angleterre ; car les premiers avoient une soutane noire avec un rochet pardessus, & une chappe à laquelle estoit attaché un capuce , & ils portoient sur le colté gauche une croix rouge un peu grande,accompagnée de quatre petites: ceux d'Angleterre avoient une chappe femblable, sur laquelle il n'y avoit qu'une croix Pacriarchale, & leur soutane estoit blanche. Les uns & les autres avoient la barbe longue, & portoient aussi un bonnet quarré sur leurs testes.SilvestreMaurolic fait mention de deux Prieurés de cet Ordre en Sicile , dont l'un hors des murs de Piazza , qui ne sont que des Benefices simples à la nomination du Roi, & dont les Prieurs portent sur leurs habits la croix , rouge cantonée de quatre autres petites. Cet Ordre n'aïant commencé qu'en 1114. les Chanoines du faint Sepulcre ne peuvent pas avoir pallé en Angleterre l'an 1119. comme quelques Historiens disent. Ils furent d'abord establis à Warvick, & ce premier Monastere devint Chef de plusieurs autres en ce Roïaume , en Ecofle, & en Irlande. Il y a eu parmi ceux de Pologne des personnes distinguées par leur science & les emplois qu'ils ont eus , comme Mathias Libienski General de cer Ordre en Pologne , qui a esté Archeyesque de Gnelne & Primat de ce Roïaume. Tous les Chanoines du saint Sepulcre efçoient habillés de blanc lorsqu'ils estoient en possession des Saints

REGULIERES

CHANON: lieux de Jerusalem. Le Pere du Moulinet dit qu'il a trouvé

la raison pour laquelle ils ont quitté le blanc pour prendre le PULSRESE- noir , dans une epistre Latine d'un bon Religieux qui vivoit

dans les Païs-bas', il y a plus de deux cens cinquante ans :
c'est , dit-il, qu'ils portent l'habit noir en ligne de deuil de ce
que l'Eglise du saint Sepulcre de Jerusalem est possedée par les
Infidelles. Cet Ordre fut supprimé l'an 1484. & ses biens fu-
rent unis à celui des Chevaliers de saint Jean de Jerusalem;
comme nous dirons dans le Chapitre suivant ; mais cette sup-
pression & cette union n'eurent point de lieu en Pologne & en
quelques Provinces d'Allemagne,& il n'y a pas long-tems qu'il
y avoit encore de ces Chanoines en Flandres.
Quant aux Chanoinesses Regulieres de cet Ordre, il

y a long-tems qu'elles ont des Monasteres en Espagne, en Allemagne & en d'autres Provinces. Elles ne sont en France que depuis l'an 1620. que la Comtesse de Chaligny , Claude de Mouy, fille de Charles Marquis de Mouy, & veuve d'm Prince de la Maison de Lorraine , fit venir de ces Religieuses du Païs de Liege pour les établir à Charleville. A peine cette Dame fut-elle née, que plusieurs Seigneurs de la Cour, charmés de sa beauté, la voulurent avoir pour Epouse. Estane encore fort jeune, elle fut promise & fiancée au Duc d'Epernon. Ce mariage ne se fit pas néanmoins ; elle épousa à l'âge de onze ans George de Joyeuse l'un des fils de Guillaume Vicomte de Joyeuse Mareschal de France. Quinze mois après son mariage elle demeura veuve , & épousa en secondes nôces l'an 1585. Henry de Lorraine Comte de Chaligny, dont elle eut

enfans. Elle resta encore veuve de ce Prince à l'âge de vingt-sept ans , & demeura dans le monde jusqu'à ce que ses enfans fuffent pourveus , s'emploïant à toutes sortes d'æuvres de charité. Elle prit enfin la resolution de se retirer dans un Cloistre , & fit choix de l'Ordre du saint Sepulcre qui estoit peu connu. Il y en avoit quelques Maisons à Aix-la-Chapelle, à saint Leonard près de Ruremonde, à sainte Croix proche de Lymborch , à la Cavée, deux à Liege, & à Viseit au Pais de Liege ; mais elle en voulut fonder encore une à Charleville : ce fut l'an 162 2. qu'elle fit venir des Religieuses de Viseit pour commencer ce nouveau Monastere ; & après que les lieux Reguliers eurent esté achevés.& les Observances establies , elle y prit l'habic &

quatre

Chanoinesse Réguliere 23. de l'Ordre du Saint Sépulcre, en habit ordinaire :

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

PULCRE.

fit Profession sous le nom de Sæur Marie de faint François , le Chanok vingt-cinq Mars 1625. mais elle ne veseut qu'un an & nenf CULIERES mois après avoir prononcé ses Vaux ; car elle mourut le Du S. SEvingt-fix Octobre 1627. estant âgée de cinquante cinq ans. Son fils aîné Charles de Lorraine Eyesque de Verdun,& sa fille unique la Princesse de Ligne, Louise de Lorraine, youlurent imiter leur fainte Mere dans la retraite. Le Prince Charles entra dans la Compagnie de Jesus, & la Princesfe de Ligne fe fit Religieuse du Tiers Ordre de saint François à Douai. Plufieurs Dames & personnes de distinction imiterent aussi la Comtesse de Chaligny en entrant dans l'Ordre du saint Sepulcre ; de forte

que

l'on vit en peu de tems les Monasteres de cet Ordre augmentés. Il y en eur de nouveaux à Mastric , à Mariembourg,à Malmedy, deux à Liege, outre les deux qui y estoient déja ; d'autres à Hasque, à Tongre, à Paris, à Vierzon en Berry , & à Luynes en Touraine. Ce fut en 1635. que le Monastere de Paris fit fondé, quelques Religieuses y furent conduites de Charleville , & on les établit au Fauxbourg faint Germain au Pré-aux-Clercs en un lieu appellé communem ment Belle-Chasse , dont il en est sorti d'autres pour faire l'établissement de la Maison de Luynes. Er d'autres Religieuses venuës de Flandres firent un quatriéme establissement en France à Vierzon dans le Berry. Leurs Constitutions, après avoir esté de nouveau corrigées, & reyûës par l'Evesque de Tricarico Nonce Apostolique en la basse Allemagne, avoient esté approuvées en 1631. par le Pape Urbain VHI. & elles furent imprimées en François à Charleville l'an 1637.

Conformément à ces Constitutions, les Religieuses du faint Sepulcre sont obligées de reciter le grand Office de l'Eglise Romaine , qu'elles commencent en tout tems à cinq heures du matin après avoir fait une demi-heure de Meditation, Elles font abstinence cout le tems de l'Avent & tous les Mercredis de l'année, elles jeûnent tous les Vendredis , excepté depuis Pâques jusqu'à la Pentecoste, & les Mercredis de l'Avenc elles jeûnent aussi. Une fois la semaine elles prennent la disciplineen particulier, ou doivent porter le cilice en memoire de la Passion de nostre Seigneur Jesus-Christ. Pendant l'Avent & le Caresıne , elles pratiquent cette mortification les Lundis & Vendredis , & dans la semaine Sainte elles y ajoustent le Mercredi. La pauyreté est exactement observée entrelles,

« PreviousContinue »