Page images
PDF
EPUB

$

NES REGU-
LIERS DU S.

[ocr errors]

Jacques premier Evesque de Jerusalem qu’ils regardent com-Chanot-
me leur Pere & leur Instituteur. Les Memoires qui m'ont esté
communiqués par les Chanoinesses de cet Ordre du Couvent SEPULCRE.
de Belle-Chasse à Paris, portent qu'il y a un ancien manuscrit
à la Bibliotheque du Roi escrit en Hebreu , en Grec, & en
Latin, d'un Catalogue des Eyesques & Patriarches de Jerusa-
lem , adressé par le Patriarche Daibert, dont nous avons déja
parlé, à Guy Grand Prieur du Couvent de saint Luc de
Perouse & Vicaire General de tout l'Ordre du saint Sepulcre,
lequel Catalogue commence ainsi : Au nom de Nostre Seigneur
Jesus-Christ, voici un abregé de l'origine du progrés de l'ordre
des Chanoines Reguliers du saint Sepulcre de Nostre Seigneur de
Redempteur Jesus-Christ, tiré d'un livre trouvé chez le Patriarche
Simeon XIII. Moi Frere Daibert par la Providence Divine Profés
de l'Ordre des Chanoines du faint Sepulcre, et par la grace de Dieu
de du faint Siege Apostolique Patriarche du mesme lieu , à nos bien
aimés Fils Guy Grand Prieur & Vicaire General de noftre Ordre
Maison de saint Luc à Peroufe, & tous nos Freres Chanoires du
mesme Ordre tant en Italie que par tout l'Univers , à vous & à
tous les Profés de l'Ordre Caronial, Salut , de la part de celui
qui pour la Redemption du genre humain a voulu estre crucifié à
Ferufalem et resusciter le troisiéme jour. Il faut donc pour ref-
pondre à ce que vous souhaitez, vous dire que nous autres qui
sommes les premiers des Ordres gemisfans, nous devons jetter les
yeux fur noftre saint Pere Saint Jacques le juste , frere du Seim
gneur, sacré Evefque de Jerusalem par faint Pierre dans le Colle-
ge

des Apostres. C'est lui que nous devons imiter, c'est lui qui est le premier Instituteur de nostre Ordre Canonial @wc.

Mais je n'ai pù trouver ce manuscrit à la Bibliotheque du Roi, & quand je l'aurois trouvé, je l'aurois toujours regardé comme une piece faussement attribuée au Patriarche Daibert. Le Cartulaire de l'Eglise Patriarchale de Jerusalem dont nous avons ci-devant parlé, & que j'ai trouvé dans la mesme Bibliotheque , a bien plus l'air de verité, & ne s'accorde guere avec ce Catalogue des Evesques & Patriarches de Jerusalem attribué au Patriarche Daibert. Si ce Daibert avoit esté Religieux de l'Ordre du saint Sepulcre, comment n'auroit-il pas establi des Chanoines de cer Ordre dans son Eglise Patriarchale , où il est certain que les Chanoines qui y eltoient de son tems n'estoient pas Religieux, puisque Evremar qui fut in

Tome II.

[ocr errors]

SEPULCRE.

ز

CHANOL stalé à la place de Daibert retrancha une partie de leurs reve-
LIERS DU S. nus, & leur assigna seulement à chacun cent-cinquante bezans

par an dont ils jouissoient en particulier ; que Gibelin avant sa
mort escrivit au Roi Baudouin pour le prier d'appuïer defon
autorité ce qu'il avoit ordonné à les Chanoines, qui estoit de
manger en commun suivant la coustume de plusieurs Eglises,
principalement de celles de Lyon & de Rheims ; qu'Arnoul
contraignit de sortir de son Eglise ceux qui ne voulurent pas
imiter les Apoftres en embrallant la vie commune , & qu'il
donna la Regle de saint Augustin à ceux qui s'y foumirent,
comme nous avons déja dit? D'ailleurs, s'il eltoit vrai que saint
Jacques euft estél’Instituteur des Chanoines Reguliers du saint
Sepulcre , &

que

l'on eult esté dans cette pensée dans le douziéme siécle , comment ce Patriarche Arnoul dans ses Lettres de l'an 1114. par lesquelles il oblige ses Chanoines de vivreen commun, ne leur auroit-il pas proposé l'exemple de leur Pere & Instituteur l'Apoftre faint Jacques ? Enfin,s'il estoit vrai

que le Patriarche Daibert eust adressé ce pretendu Catalogue des Evefques de Jerusalem à Guy Grand Prieur de la Maison de faint Luc de Perouse & Vicaire General de l'Ordre du faint Sepulcre, comment le Pape Celestin II. dans une Bulle de l'an 1143. où tous les Monasteres que les Chanoines de cet Ordre avoient tant dans la Terre sainte, qu'en Europe sont enoncés, auroit-il pu oublier le Couvent de Perouse , où estoit la resis dence du Vicaire General de l'Ordre, & dont il ne fait point de mention ? Les mefines Memoires qui m'ont esté donnés

par les Religieuses de Belle-Chasse ajoûtent, que l'an 1680 le General de cer Ordre en Pologne vinc à Paris, & qu'il leur montra un minuscrit qu'il disoit estre de quatorze cens ans, où l'on vožoit une image de l'Apostre faint Jacquies habillé comme les Chanoines Reguliers de l'Ordre du saint Sepulcre , sçavoir d'une foutane noire ; d'un rochet, un mantelee pardessus , & dessus le mantelet un grand manteau noir crainant à terre avec 'un grand cordon double de couleur de feu , aïant cinq neuds & deux houpes , & la croix Patriarchale du colté gauche du manteau; mais il ne fälit point d'autres preuves de la fuppofition de ce manuscrit , que cet'habillement que l'on a donné à l'Apostre saint Jacques , & qui effectivement elt l'habillement des Chanoines & des Chanoinesses du saint Sepulcre, mais qui est un babillement moderne. Celui d'un de ces Chanoines que

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

1

Chanoine Regulier. du s.* Sepulchre, en Angleterre.

22.

تم ، محمد )

« PreviousContinue »