Page images
PDF
EPUB

SEPULCRE.

CHANOL conforment dans quelques-unes de leurs Maisons aux ChaLIERS DU S. noines de l'Eglise Cathedrale des lieux où elles sont situées, pour l'habillement de Chæur , tant l'hiver

que

l'esté. Ainsi dans le Diocese de Toul, ils ont pendant l'hiver un Camail avec de petites bandes rouges*, & pendant l'esté une Aumuce grise : dans le Diocese de Marseille ils ont pendant l'hiver un Camail doublé & bordé d'une fourrure grise. Ils ont à Paris aussi pendant l'hiver un grand Camail noir avec la Chappe comme les Chanoines de la Cathedrale ; mais ils ne se sont

pas conformes à eux pour l'Aumuce pendant l'esté ; car ils en ont prises de blanches mouchetées de noir & doublées d'une fourrure noire mouchetée de blanc. Ils ont conservé dans d'autres Maisons , & mefme dans l'Abbaïe de saint Antoine chef de l'Ordre,leur ancien habillement, d'Eglise qui consiste dans une Chappe noire seulement , & un bonner quarré qu'ils portent au Chưur tant l'hiver que l'esté. Quant à leurs Oblervances , ils mangent de la viande quatre fois la semaine , & font abstinence tous les Mercredis de l'année. Outre les jeûnes de l'Eglise, ils jeûnent encore pendant l'Avent & les veilles de certaines Festes dans le cours de l'année. Leur General est perpetuel, le Chapitre General se tient tous les trois ans, & on y élit les Superieurs des Maisons , qui la plậpart ont titre de Commandeurs.

Aymar Falcon , Hift. Antonian. Penot , Hift. tripart. Canonicor. Regul. lib. 2. cap. 70. le Paige , Biblioth. Præmonft. Bolland. Act . SS. Tom. 2. Januarii

. Natal. Alexand. Hift. Ecclef. Secul. XI. & XII. Sammarth. Gal. Christ. Tom. 4. pag.s. Hermant , Hift.des Ord. Relig. Tom. 1. & Philip. Bonanni, Catalog. Ord. Relig. part. I.

CHA P I T R E XVII.
Des Chanoines Reguliers, & des Chanoinesses Regulieres

de l'Ordre du Saint-Sepulcre.
L.

Es Historiens de l'Ordre des Chanoines Reguliers pré

tendent que lorsque Godefroy de Bouillon cut conqut la Terre Sainte, & qu'il se fut rendu maître de la ville de Jeru salem le 15. Juillet 1099. il mit peu de tems après dans l'Eglise Patriarchale du faint Sepulcre des Chanoines Reguta

Ancien Chanoine Régulier de l'ordre du Saint Sépulcre en Allemagne,et en Flandres,

en habit de Choeur :

20.

P. Giffario fa

[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]
[ocr errors]

CHANOI

NES RIGU.

l'on

chene à la

liers. Le Pere du Moulinet die mesme que ce Prince en
avoit amenés avec lui, & qu'il ne les mit pas seulement dans LIERS DU S.
cette Eglise du saint Sepulcre ; mais encore dans toutes les SEPULCRE.
autres où il rétablit le culte Divin , comme dans celles du
Temple de Salomon, du Mont de Sion , du Mont des Olives,
de Gethsemani, de Bethléem, d'Hebron, de Nazareth & de
plusieurs autres villes de la Palestine. Mais les Chanoines
que ce Prince mit dans quelques-unes de ces Eglises, (n’aïant
pas vescu assez long-tems après son élection à la Roïauté,
pour

avoir retabli le culte Divin dans toutes les Eglises que le Pere du Moulinet nomme ) n'estoient

que

des Chanoines Seculiers , & nous aprenons d'un Cartulaire de l'Eglise du saint Sepulcre , quelle a esté l'origine des Chanoines Reguliers qui ont pris le nom de cette Eglise , lequel Cartulaire se trouvoit dans la Bibliotheque de M. Petau Conseiller au Parlement de Paris, & avoit appartenu auparavant à Philippe de Mazieres Chancelier de Chypre , lorsque M. André du Chesne en tira une copie écrite de sa main ,

, que

peut
voir

Mf.de Du. à la Bibliotheque du Roi.

llest vrai que Godefroy de Bouillon , quelques jours après die hohen avoir esté proclamé Roi de Jerusalem , mit des Chanoines 10. dans l'Eglise du saint. Sepulcre , ausquels il assigna, comme dit Guillaume de Tyr,des revenus pour leur entretien. Daybert, aïant esté ensuite elů pour premier Patriarche Latin fur la fin de la mesme année , & Godefroy estant mort,l'année suivante 1100. Baudouin qui lui succeda au Roïaume de Jerusalem, eut de gros differends avec le Patriarche Daybert , qui , après avoir gouverné son Eglise pendant près de trois ans au milieu des troubles qui lui furent suscités ; fut enfin contraint par la force & la violence de l'abandonner, & vit mettre en sa place un Intrus qui futEyremarque Baudouyn fitélire.Ce faux Patriarche n'eut pas plustost usurpé le liege Patriarchal , qu'il retrancha une partie des Prebendes des Chanoines, & leur donna seulement à chacun cent cinquante bizans paran.

Daybert estant allé à Rome pour se plaindre au Pape Palchal 11. de l'injustice qu'on lui avoit faite en l'obligeant par force d'abandonner son Siege, & de ce que son Legat avoit declaré ce Siege vacant sans l'avoir écouté, le Pape le retablit dans son Eglile ; mais comme il s'en retournoit

pour en prendre poffeffion, il mourut à Messine l'an 1107. Gibelin Arche

Рії

i

i

CHANOI-
NES REGU-

vesque d'Arles que le mesme Pape envoïa à Jerusalem dans LIPRS du S. le mesine tems en qualité de Legat pour pacifier les troubles SEPULCRE. de cette Eglise , fut lui-mesme Patriarche de Jerusalem , &

Evremar qui avoit esté intrus sur ce Siege, fur fait Evesque de
Cesarée. La Lettre que le Patriarche Gibelin écrivit au Roi
Baudouin quelques jours avant la mort qui arriva l’an un.
fait encore connoistre que les Chanoines du saint Sepulcre
n'estoient pas Chanoines Reguliers ; car dans cette Lettre il
temoigne au Roi qu'il auroit bien fouhaité lui parler avant
sa mort ; mais

que
n'aïant

pas pù, il le prie d'appuier de son autorité ce qu'il avoit ordonné à ses Chanoines, qui estoit de

manger en commun suivant la coustume des Chanoines de plusieurs Eglises , principalement de celles de Lyon & de Rheims. Arnoul Archidiacre de l'Eglise de Jerusalem , que Guillaume de Tyr appelle , primogenitus fatana e filius perditionis , s'estoit deja fait élire Patriarche avant Daybert, & avoit esté obligé de le demettre de cette dignité qu'il avoir euë par de mauvaises voïes ; mais après la mort de Gibelin, il fut mis à sa place par la faveur du Roi; & quoi que revestu de cette dignité, il ne laissa pas de continuer une vie scandaleuse qui obligea le Legat du Pape Paschal II. à le deposer l'an 111s. Il appella de la Sentence du Legat, & alla trouver à Rome le Pape, qui pour le bien de la paix le rétablit l'an 1117. après qu'il eut juré sur les saints Evangiles qu'il estoit innocent des crimes dont on l'accusoit, comme il eit porté par la Bulle de ce Pape.Ce fut cet Arnoul qui obligea l'an 1114.les Chanoines de fon Eglise d'imiter les Apostres en vivant en commun & d'observer la Regle de saint Augustin. Pour leur entretien, il leur abandonna la moitié de toutes les offrandes qui se feroient au saint Sepulcre & entierement celles de la vraže Croix qu'ils avoient en leur garde, excepté celles qui se feroient le jour du Vendredi Saint , ou lorsque le Patriarche porteroit la vraïe Croix pour quelque necellité. Il leur ceda auliiles deux tiers de la cire , toutes les decimes de la Ville & des environs, excepté des terres qui appartenoient au Patriarche, & tout ce que

le Roi avoit donné au faint Scpulcre , pour dedommager cette Eglise Patriarchale de la jurisdiction qu'elle avoit sur Bethléem avant que cette Ville euít efté erigée en Evesché, & outre cela il leur donna encore les Eglises de saint Pierre de Joppen & de faint Lazare, avec toutes leurs

« PreviousContinue »